1 commentaire

Dans le cynisme ambiant, il est facile d'affirmer que la santé est devenue une marchandise comme les autres... Ce désengagement de l'Etat et de financements publics profiteraient-ils à certains acteurs lucratifs ? En y réfléchissant, il est toujours question de fonds de pension mais qui se trouve réellement derrière ces nébuleuses totalement anonymes... difficile de d'identifier ces acteurs et de les nommer clairement.

Une autre question est soulevée par ce types de financements : quid des structures qui ne bénéficient pas de mécènes ? Dans l'intérêt général et pour le bien commun, la solidarité reste le maître-mot !