10 commentaires

Pour moi, la digitalisation risque de nous inviter insidieusement dans un "confortable isolement" néfaste à une vie sociale épanouie, c'est à dire faite d'heureux aléas.
La MGEN doit poursuivre dans sa relation de proximité physique avec ses adhérents, à l'image des Rencontres Mutuelles.

Merci Oliver pour ta contribution. Je suis tout à fait d'accord avec ton point de vue. Il n'est pas question d'arrêter ce contact de proximité privilégié avec nos adhérents lors de nos Rencontres Mutuelles annuelles. J'espère que cela te rassurera.

André
André

André

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
André

Je me demande de plus en plus si la MGEN est encore une mutuelle (au service de ses adhérents) ou une société commerciale.
Mon dentiste me donne un devis pour une couronne à transmettre à ma mutuelle pour savoir la part remboursée et un rendez-vous 3 semaines après.
J'envoie immédiatement le devis à la Mutuelle au chef lieu de mon département comme je l'ai fait quelque fois en plus de 40 ans d'adhésion.
À la fin de la semaine suivante j'appelle au tél. et je demande la réponse à ma lettre de la semaine précédente. On me demande le sujet de ma lettre. Je m'étonne et je dis que je rappellerai le lendemain le temps qu'on la retrouve... et là on m'apprend que je téléphone à Niort et qu'on n'est pas au courant mais qu'on va s'en occuper.
Que croyez-vous qu'il arrivât ? Je suis retourné chez mon dentiste sans avoir de réponse, sans savoir ce qui resterait à ma charge.
Que se passe-t-il à la MGEN ?
Où va-ton ? Vers une société privée au faux nom de mutuelle comme il en existe plein d'autres ?

Bonjour André, même si votre réaction a un rapport indirect avec le sujet de la digitalisation, je peux peut être y apporter un éclaircissement qui, je l'espère, pourra vous permettre de comprendre ce qu'il s'est passé. En général quand un adhérent à ce type d'interrogation dans ma section départementale, il s'adresse directement aux conseillères mutualistes soit en passant à la section directement, soit en prenant rendez-vous physiquement, soit en écrivant un courrier qu'il adresse bien au délégué en charge de cette question voire au directeur-trice de la section. Il se peut que votre courrier n'ayant pas été bien libellé se soit perdu dans les services hors de votre département. Je sais que cela n'excuse pas la non réponse attendue de votre part mais cela vous permet de prendre conscience que nosu gardons encore à MGEN cette relation humaine avec nos adhérents et que rien ne remplace un contact physique ou par courrier (avec rappel de l'adhérent) à nos yeux. Nous essayons, autant que possible, de traiter les demandes spécifiques au plus proche de nos adhérents. Il est vrai qu'il faut aussi prendre en compte aujourd'hui les demandes que vous pouvez faire via les réseaux sociaux, (forums "MGEN et Vous" et "Nous MGEN"), site internet etc. Je ne peux que vous encourager à faire un copier-coller de votre demande et de la poster sur le forum "MGEN et Vous" qui vous apportera la réponse technique précise. Merci.

André
André

André

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
André

Vous décrivez parfaitement la situation dont je déplore la perte. Avant j'appelais ou j'allais dire bonjour à M. Meyer le directeur de la section départementale mais je pouvais aussi demander à une des secrétaires et j'avais mon information ou mon renseignement avec amabilité.
Pourquoi cela n'est-il plus possible ?

André, Il me semble que cela est encore possible mais il faut reconnaître à l'évidence que notre mutuelle, gérant aujourd'hui plus de 4 millions de personnes, ne peut sans doute plus garder ce contact 100% physique. Dans nos sections, nous essayons tant bien que mal de le faire mais le travail nous empêche certaines fois d'être aussi présents sur le terrain que nous voudrions l'être. Je ne peux que vous encourager à en parler directement aux élus pour voir ce qu'il est possible de faire dans votre département car les élus peuvent remplir ce rôle.

Le dialogue avec André, ci-dessus, illustre parfaitement les dialogues de sourds que nous avons tous eu à un moment où à un autre avec la mgen.

Je pense que si la mgen veut sincèrement améliorée la communication avec ses adhérents, elle doit utiliser le même moyen choisi par l'adhérent. André a envoyé un courrier, il aurait du recevoir une réponse par courrier dans les meilleurs délais. C'est pas compliqué de faire suivre un courrier au bon interlocuteur ? Si ?
La mgen a-t-elle la phobie des demandes de prise en charge ?
Le coup du courrier perdu, c'est à mourir de rire même si c'est un rire sans dents.... rire jaune... la prochaine fois ce sera le coup de la panne d'ordinateur ?

André
André

André

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
André

Merci Rosepoivrée de revenir à l'essentiel.
Cela me change du discours "politique" de Gilles que l'on sent bien être le délégué parfait mais qui est loin d'être objectif sur ce sujet.
Merci d'être lucide et logique.
Une lettre (dont je n'ai jamais reçu de réponse) coûtant sans doute trop cher, un simple coup de fil aurait suffi.
S'il n'y a plus le sens du service, qu'il reste au moins celui de la politesse...

De rien André, j'espère que la mgen va faire des progrès dans le traitement des demandes de prise en charge dentaire à l'image de ce qui a été fait pour les frais d'optique avec le portail optistyia et que je salue ici.

Rosepoivrée et André, je peux vous assurer que les discussions que nous avons ici ne resteront pas vaines et que nous ferons tout notre possible pour progresser dans tous les sens du terme. Au plaisir de vous revoir sur ce forum pour d'autres sujets.