Cette discussion est archivée, les contributions sont neutralisées. 

10 commentaires

Je partage tout à fait l'avis de Monsieur Goarnisson. La MGEN semble aussi sponsoriser les week-end kayak, canoë et divers autres submersibles sur des plans d'eau divers. Selon moi, la MGEN doit sponsoriser uniquement la santé de ses adhérents. J'ai aussi fait part dans un courrier qu'il était inutile d d'envoyer la revue des adhérents à ma mère car celle-ci, âgée de 96 ans ne peut plus lire à cause de la cataracte. Si la MGEN veut faire des économies pour ne pas augmenter ses frais de fonctionnement, j'ai d'autres idées.

Tout à fait d'accord avec Philippe Goarnisson : la reconnaissance de la place et du rôle de la MGEN peut très bien éviter ce genre de dérive budgétaire. De quel droit de telles opérations de "promotion" peuvent-elles avoir lieu ?

MGEN est une mutuelle membre de l'ESS, Economie Sociale et Solidaire. Plus de 90% de l'argent des cotisations est reversé sous forme de prestations. Le reste est imputable aux marges techniques de façon globale et aux activités de partenariats sous différentes formes. Il est vrai que le sponsoring que la mutuelle a mis en oeuvre pour Martin Fourcade est le plus connu et le plus médiatisé. C'est un choix qui a été fait en son temps quand cet athlète ne monopolisait pas encore les feux des médias. Ce sport était aussi, à l'époque, peu porté par les médias même si nous avions déjà en France des athlètes de tout premier rang.
Faut-il, dès lors, regretter cet investissement financier ? Faudrait-il arrêter toute forme de partenariat financier sous prétexte que cet argent pourrait servir à produire davantage de prestations pour nos adhérents voire à ne pas augmenter leurs cotisations ? C'est très certainement une option et des choix partagés par des adhérents MGEN. D'un autre côté, d'autres pensent que l'avenir de notre mutuelle passe par un affichage plus large pour toucher plus de public.
J'aimerais partager l'avis des premiers car nous serions alors en phase complète avec le monde de l'économie sociale et solidaire. Mais nous devons regarder la réalité en face car même dans notre sphère d'activités, il est désormais devenus indispensables de valoriser notre image de marque et nos valeurs. cela n'est pas gratuit hélas...
Le choix de Martin Fourcade prend tout son sens car Martin connaît et baigne dans le milieu MGEN depuis son enfance : parents adhérents, femme enseignante... Il valorise aussi les valeurs du sport santé, du sport propre en combattant et en s'affichant contre le dopage comme il a pu le faire aux derniers championnats du monde !
Mais ce n'est qu'un point de vue parmi tant d'autres. Le forum est fait pour que la discussion vive...

Bonjour Martien19,
La revue mutualiste permet d'informer nos adhérents des évolutions statutaires de leurs offres. Nous avons une obligation juridique de communication à nos adhérents, et le faire via cette revue permet de nous dédouaner de l'envoi chaque année de l'ensemble des statuts, document très lourd que nous remettons à l'adhésion mais que nous n'envoyons pas chaque année, ce qui représenterait une dépense importante et une communication absolument inappropriée car ces documents sont tellement denses qu'ils invitent peu à la lecture, sauf à vouloir trouver le sommeil très vite !!!!
Nous devons donc satisfaire à cette obligation légale d'information et donc envoyer le document à tous, même 2 par foyer quand nous nous adressons à un couple d'adhérents, ce qui nous a valu énormément de reproches depuis de nombreuses années.
Pour éviter le coût de cet envoi que nous considérez inutile : une suggestion : dans l'espace personnel MGEN, il est désormais possible de choisir le mode de mise à disposition du magazine. Rubrique : "Mon compte", "Gérer mes abonnements". Il est possible de choisir l'envoi des relevés de prestations par mail pour éviter de les recevoir en version papier par courrier et de bénéficier de l'abonnement à la revue "Valeurs mutualistes" en version numérique. J'ai bien compris que votre maman ayant des problèmes de cataracte, il lui sera difficile de le faire mais vous pouvez peut-être le faire pour elle.

On peut faire du sport sans se balader avec un bateau à travers l'Europe et
le monde. On n'est pas obligé d'avoir une usine à gaz pour se distraire. Il
y a des comportements de base pour respecter son corps.

nono62
nono62

nono62

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
nono62

Bonjour. Bien vu pour l'usine à gaz! De mon côté je rencontre souvent un véhicule siglé mgen, en dehors de ses heures. Je ne savais pas que la mgen faisait du domicile dans le 62... Pourrait -on avoir une explication?

Pour répondre à Martien19, à quel bâteau fait-il référence ? Je n'ai pas souvenir que la MGEN sponsorise un navigateur. Peut-être est-ce à certains concurrents qu'il fait référence ?
Pour ce qui est des véhicules, c'est assez récent. Effectivement, la MGEN est amenée à se déplacer pour rencontrer ses adhérents (ex : permanences dans les établissements, accueils délocalisés, accueil de professeurs stagiaires dans les Espé... ). Après étude, il a été défini qu'il était plus avantageux économiquement d'avoir son propre parc automobile que de louer des véhicules à chaque déplacement ou de rembourser les frais de déplacement. L'autre avantage pour la MGEN en tant qu'employeur est l'assurance d'avoir des véhicules toujours en bon état en terme de sécurité.

nono62
nono62

nono62

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
nono62

Merci de l'explication du pourquoi des véhicules. Par contre on pourrait peut-être continuer dans la voie actuelle du tout électrique... Je pense que ces déplacements peuvent être programmés dans un rayon où il est facile à se brancher mais qu'aussi cela nuirait moins à notre porte-monnaie et à l'environnement.