14 commentaires

Quand j'ai été informée de cette décision du gouvernement ma première pensée a été:"ouf mes enfants sont grands, je n'aurai pas à subir cette obligation en tant que parent". Ensuite je me suis demandé:" quelle part d'influence intéressée commercialement des labos pharmaceutiques dans cette décision ?" puis "les 11 maladies visées représentent-elles réellement un danger en France ?"
Depuis je n'ai pas eu de réponses à ces questions mais si je n'y suis pas obligée je ne me ferai pas vaccinée, je n'ai plus aucune confiance après tous les scandales concernant certains médicaments et la vaccination contre le h1n1...
De plus quand j'étais jeune, une camarade de classe était handicapée suite au vaccin contre la polio, plus tard au cours de ma carrière j'ai rencontré une collègue dont l'enfant avait subi des retards de développement suite à une vaccination... partant du principe que ça n'arrive pas qu'aux autres... Je souhaiterais que ça n'arrive pas à mes petits enfants et à aucun enfant d'ailleurs...

JAB
JAB

JAB

Niveau
0
Score
3
Custom field 1
JAB

Merci pour votre réponse, j'ai bien trouvé les réponses à ma question sur le site indiqué.
Vous trouverez très certainement les réponses à vos questions grâce au lien suivant. http://www.francetvinfo.fr/sante/vaccins/vaccination-obli...
Le Forum Nous MGEN
https://nousmgen.mgen.fr/

JAB
JAB

JAB

Niveau
0
Score
3
Custom field 1
JAB

Je ne suis pas d'accord avec vous. Des accidents dus aux vaccins ont effectivement eu lieu. Le problème est de savoir combien y a-t-il eu de malades avec des sequelles graves chez les enfants non vaccinés. S'il y en a moins que chez les vaccinés (comme se fut le cas avec la variole dans les années 70) la vaccination obligatoire n'est pas justifiée . Par contre si, comme pour la rougeole, le nombre de morts de la maladie ou ayant des séquelles graves est largement supérieur chez les noms vaccinés la vaccination obligatoire est parfaitement justifiée.

D'où la nécessité d'informer complètement en publiant les données epidémiologiques concernant les 8 maladies dont la vaccination va être rendue obligatoire en 2018.

Je n'ai pas trouvé ces informations sur le site communiqué par Gilles
Depuis je n'ai pas eu de réponses à ces questions mais si je n'y suis pas obligée je ne me ferai pas vaccinée, je n'ai plus aucune confiance après tous les scandales concernant certains médicaments et la vaccination contre le h1n1...
De plus quand j'étais jeune, une camarade de classe était handicapée suite au vaccin contre la polio, plus tard au cours de ma carrière j'ai rencontré une collègue dont l'enfant avait subi des retards de développement suite à une vaccination... partant du principe que ça n'arrive pas qu'aux autres... Je souhaiterais que ça n'arrive pas à mes petits enfants et à aucun enfant d'ailleurs...
Le Forum Nous MGEN
https://nousmgen.mgen.fr/

Jab,
Je pense que vous aurez une caution scientifique plus précise en consultant le site officiel de l'INVS avec tous les comptes rendus des bulletins épidémiologiques consultables directement sur ce site...
http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils...

JAB
JAB

JAB

Niveau
0
Score
3
Custom field 1
JAB

Merci Gilles pour cette deuxième info. J'ai trouvé un article intéressant sur l'hépatite B mais rien pour les 7 autres maladies. Le gouvernement a certainement eu toutes les infos nécessaires pour prendre les décisions concernant les vaccins. Pourquoi ces infos ne sont -elles pas transmises à la pressee qui pourrait alors les commenter et éventuellement les critiquer sans chercher simplement à faire le buzz avec le nombre 11 qui effraye les populations en laissant entendre qu'il s'agit de satisfaire les lobbys pharmaceutiques?
Je pense que vous aurez une caution scientifique plus précise en consultant le site officiel de l'INVS avec tous les comptes rendus des bulletins épidémiologiques consultables directement sur ce site...
http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils...
Le Forum Nous MGEN
https://nousmgen.mgen.fr/

Rebonjour Jab et Gilles,

Merci pour les liens.

Sur celui de France tv info, j'ai lu ceci:

"Il s'agit des trois vaccins déjà obligatoires : diphtérie, tétanos et poliomyélite, ainsi que de huit autres : haemophilius influenzae B, coqueluche, hépatite B, rougeole, oreillons, rubéole, méningocoque C et pneumocoque."

Et j'ai constaté qu'en fait mes enfants ont reçu 7 de ces vaccins car dans la dose "diphtérie, tétanos et poliomyélite" était également incluse la coqueluche.

J'ai suivi le conseil de mon médecin de famille quand mes enfants étaient bébés et ils ont reçu le R.O.R qui correspond à "rougeole, oreillon, rubéole".

Donc il me semble que le ministère de la santé est vraiment maladroit dans sa communication, ce qui jette la suspicion sur la nécessité d'obligation des 4 autres vaccins.

JAB
JAB

JAB

Niveau
0
Score
3
Custom field 1
JAB

Bonjour Rosepoivrée

quelques remarques pour clore (?) ce débat.

1) il y avait 3 vaccins obligatoires et 4 recommandés par les médecins en général. Rendre ceux ci obligatoires les rend intégralement remboursables ce qui n'est pas négligeabes pour les familles en difficultés.

2) restent les 4 autres vaccins. A la lecture d'un article lu sur le 2ième lien fourni par Gilles à propos de l'hépathite B, les familles concernées sont surtout celles en difficulté.

3) l'information ministérielle semble effectivement insuffisante. Mais comment l'obtient-on? rarement directement. Ce sont les médias qui transmettent l'info, font-ils correctement leur travail?

4) La vaccination a été au 20ième siècle un des plus grand progrès médical qui a permis la réduction drastique de la mortlité infantile. Suite à des effets secondaires parfois graves de certains vaccins et aussi suivant l'idéologie de certaines sectes il y a un mouvement anti-vaccination qui se développe.
Le Forum Nous MGEN
https://nousmgen.mgen.fr/

Bonjour Jab,

En réponse à votre n°1 pour la question du remboursement des vaccins, je suis certaine d'avoir toujours été remboursée à 100% pour le R.O.R. Peut-être était-ce la part mutuelle mgen qui le prenait en charge... Je ne suis pas sûre que l'argument du remboursement puisse justifier l'obligation de vaccination.

En réponse à votre n°2, il semble donc que l'hépatite B ne représente pas un danger pour l'ensemble de la population française ? Pourquoi en obliger un vaccin ?

En réponse à votre n°3, je ne crois pas que les médias fassent correctement leur travail car ils présentent les informations toujours sous une forme alarmante et anxiogène.
Encore un exemple ce midi au jt de france2 "les 15% de français qui ne font pas vacciner leurs enfants mettent en danger tout le reste de la population".
Hum hum hum... Le raccourci est un peu énorme...

En réponse à votre n°4 le mouvement anti-vaccination prend aussi racine dans les multiples scandales mettant en cause des médicaments qui dévoilent les vraies valeurs de certains groupes pharmaceutiques, valeurs qu'il est difficile de partager... ;-)

Merci pour ce débat qui a fait avancer ma réflexion.

phil
phil

phil

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
phil

difficile de se faire un avis objectif sur la vaccination sans un minimum de connaissances et sans s'appuyer sur des faits avérés. Vous dites: "suivant l'idéologie de certaines sectes il y....", mais bien souvent ce sont les vaccinalistes qui s'enferment dans la croyance quasi religieuse et refusent les faits, voir les manipulent.
Deux exemples avec l’éradication de la variole:
https://docs.google.com/document/d/1YGpFyHtOfNkENWQIbvlcq...
et sur Pasteur, intouchable mythe:
http://www.alterinfo.net/La-saga-de-Louis-Pasteur-l-impos...
Mais surtout il faut s'informer, pour une approche historique, scientifique et statistique 2 ouvrages de Michel Georget, professeur de biologie, aux éditions Dangles:
-Vaccinations, les vérités indésirables
-l'apport des vaccinations à la santé publique
Lectures incontournables pour un minimum de lucidité!

phil
phil

phil

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
phil

la "couverture vaccinale": l'exemple de la rougeole
https://www.fichier-pdf.fr/2017/10/16/les-dessous-de-la-c...
Il est hélas plus facile de se retrancher derrière des affirmations types (" La vaccination a été au 20ième siècle un des plus grand progrès médical qui a permis la réduction drastique de la mortlité infantile.") ce qui demande de ne tenir aucun compte des faits.
L ’eau pure, l'amélioration de l’alimentation, une meilleure hygiène et un meilleur accès aux soins de santé sont les facteurs essentiels pour ce qui concerne la baisse des taux de mortalité.
Autre exemple le tétanos:
-non transmissible
-la maladie n'est pas immunisante mais le vaccin le serait!!!!!
-le bacille n'est actif qu'en milieu anaérobie le vaccin est injecté en milieu aérobie, quand et où se rencontrent-ils mystère....
-des niveaux élevés d'anticorps (provoqués par le vaccin) ont été relevés chez des sujets atteints du tétanos
-on ne relève pas par contre d'anticorps chez des malades guéris du tétanos
-le tétanos ne touche pas les enfants (systèmes sanguin et immunitaire actifs)
-cerise sur le gâteau, les vaccins antitétaniques contiennent aluminium, formaldéhyde et 2-phénoxyéthanol. A votre santé...

Abba
Abba

Abba

Niveau
0
Score
1
Custom field 1
Abba

Le manque d'informations concernant le problème des vaccinations empêche toute discussion intelligente. Voici donc quelques faits indiscutables et visibles par qui veut bien se donner la peine de les étudier. Ils sont exposé par un des nombreux chercheurs.
COMMENTAIRE de Michel Dogna :

Ma réflexion est très simple : lorsque l’on a épuisé toutes les discussions depuis près d’un siècle avec une mafia criminelle sans état d’âme qui se moque de la santé publique réelle, qui ment, qui occulte, qui nie l’évidence, qui triche avec de fausses études, qui se moque des preuves (voir l’homéopathie) et qui enfin est dotée d’un pouvoir politique au dessus des gouvernements et de l’immunité légalisée absolue, on arrête les débats stériles – qui ne marchent pas !

Moi je suis un guerrier (pacifique), je ne me rends jamais… et on arrête ces pétitions qui ne sont pas des actions, mais des illusions pour loosers soumis. En face, nous avons des loups déguisés en agneaux, des ennemis mortels.

Dans la forêt, face à un ennemi, 3 solutions :

1 – on est le plus fort et on attaque,

2 – on est le plus faible et on fuit,

3 – on ne peut pas fuir et on ruse (on ne se met pas en règle avec un ennemi).

La désobéissance civique n’est pas seulement un droit mais un devoir.

Si une masse minimum de gens refusait simplement ensemble l’inadmissible, il y a longtemps que tout serait résolu concernant de nombreuses lois iniques – mais les français sont inorganisés, statiques, laxistes et seulement aboyeurs ou pleurnicheurs.

Selon mon avis pessimiste, les pires ennemis de la France, ce sont les 90% de français moutons qui préfèrent ne pas savoir, ce qui les dispense de la responsabilité.

Cette lâcheté risque de se payer cher, surtout pour nos enfants…

OBLIGATION VACCINALE
trop, c’est trop !!!

NON Madame Buzin, les vaccins ne sont ni sûrs ni sans danger, pas plus que n’importe quel produit pharmaceutique actif.

Au mépris du plus élémentaire principe de précaution (mis en avant dans beaucoup d’autres cas) le gouvernement s’apprête à nous forcer à injecter à nos bébés des cocktails de mercure, aluminium, cellules animales, humaines, formaldéhyde, polysorbate 80 etc…

Je rappelle aux lecteurs juifs , musulmans , végétariens , végan que les vaccins comportent de la gélatine , des cellules diploïdes de fœtus humain avortés , des cellules de reins de singes , des sérums de veaux , des cellules d’œufs de poulets ,des globules rouges purifiés de moutons et autres joyeusetés , selon les vaccins considérés .Je n’insisterai pas sur les autres composants , dont l’hydroxyde d’aluminium (toxicité cérébrale ) , le formaldéhyde ( carcinogène reconnu ) , le polysorbate 80 , le borate de sodium , le phénoxyéthanol (suspecté toxique sur le système de reproduction ) , le thimérosal (dérivé du mercure , reconnu toxique sur le développement neurologique ) , le sulfate d’ammonium (suspecté de toxicité neurologique ) etc ….

Si les vaccins sont si sûrs et sans dangers comme ne cessent de nous le répéter les journalistes, ministres de la santé et autres experts, expliquez-moi pourquoi aux USA il existe un « Programme National d’Indemnisation pour dommages vaccinaux ?

¤ Expliquez-moi pourquoi ce « tribunal des vaccins » a versé plus de 2,5 MILLIARDS de $ entre 1989 et 2013 aux victimes de vaccins ?

¤ Expliquez-moi pourquoi il existe aux USA le VAERS, système officiel de déclaration des effets secondaires des vaccins ?

¤ Expliquez-moi pourquoi figurent NOIR sur BLANC sur les notices des vaccins une foultitude d’effets secondaires dont certains sont gravissimes ? ( encéphalopathie , méningites, convulsions ,épilepsie , encéphalites ,pneumonies , purpura ,rétinopathie ,arthralgies ,thrombophlébites , zona, etc… ) . JAMAIS ces effets secondaires ne sont signalés et débattus dans les médias « Mainstream », on ne parle que de « rougeurs au point d’injection, de fièvres « , surtout ne pas affoler les gens …..

¤ Expliquez-moi pourquoi « La Revue Du Praticien » du 27 Octobre 2011 à noté que seulement 1 à 10 % des effets secondaires des vaccins sont rapportés ?

¤ Expliquez-moi pourquoi la Cour de Justice de l’Union Européenne a récemment refusé d’exclure le lien entre sclérose en plaque et vaccination contre l’hépatite B et rendu un jugement de principe selon lequel « un faisceau d’indices graves, précis, concordants » peut suffire en l’absence de consensus scientifique ?

¤ Expliquez-moi pourquoi la Cour Suprême des Etats-Unis a estimé en 2011 que les vaccins sont « inévitablement dangereux » ?

¤ Expliquez-moi pourquoi la Suède vient de déclarer anticonstitutionnelle l’obligation vaccinale évoquant de « graves problèmes de santé » ?

¤ Expliquez-moi quelle est la justification scientifique à injecter aux nouveau-nés un très controversé vaccin (anti-hépatite B) contre une maladie qui ne se contracte que par voie sexuelle ou sanguine et dont l’efficacité ne va pas au-delà de quelques années ?

¤ Expliquez-moi pourquoi les vaccins obtiennent leur AMM sans que ne soient requis des critères de génotoxicité, de cancérogenèse, de repro-toxicité, de pharmacocinétique ?

Madame Buzin ne cesse de répéter à longueur d’interview les mêmes arguments et jamais aucun journaliste digne de ce nom ne lui apporte la moindre contradiction ; parce qu’aucun de ces journalistes ne connaît le sujet. Dix enfants morts de la rougeole en 8 ans en France : Cela se nomme-t-il une urgence sanitaire ??? De quelles autres pathologies souffraient ces malheureux enfants ? Jamais aucun de ces journalistes ne lui oppose les victimes des effets secondaires des vaccins. Combien de milliers ???

Madame Buzin est-elle sérieuse quand elle imagine que la confiance reviendra par la coercition ? Prend-elle les citoyens pour des demeurés, incapables de s’interroger ? Se documenter ? Et quel mépris envers les victimes d’effets secondaires des vaccins ! Quel mépris envers ses collègues médecins et autres scientifiques qui s’opposent à cette obligation ! Madame Buzin possède-t-elle la science infuse ?

Comment avoir confiance en cette ministre qui a travaillé plus de 13 ans dans l’industrie pharmaceutique ?

Comment avoir confiance en la parole des « experts » et autres professionnels de santé qui prennent la parole dans les médias pour défendre cette obligation alors que jamais ils ne respectent la loi ? Cette loi qui les oblige à déclarer leurs liens avec les entreprises et établissements des produits de santé ou des organismes de conseils intervenant sur ces produits avant de s’exprimer publiquement ?

Madame Buzin s’apprête à imposer une loi qui va à l’encontre de plusieurs textes de loi :

– La déclaration universelle des droits de l’homme. Article 3 : « Tout individu à droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne “.

La cour européenne des droits de l’homme le 9 juillet 2002 a déclaré, précisé que la vaccination obligatoire en tant que traitement médical NON VOLONTAIRE constitue une ingérence dans le droit au respect de sa vie privée et familiale garanti par l’article 8 de la convention européenne.

– L’obligation vaccinale est contredite par le code civil, article 94 – 653 du 29 juillet 1994 selon « le principe du respect de l’intégrité du corps humain “.

– L’obligation vaccinale est en contradiction avec le code de déontologie médicale et l’article 36 » tout acte médical requiert le consentement libre et éclairé des personnes » .

– Toute obligation vaccinale est contraire aux arrêts de la cour du 25 février et 14 octobre 1997 qui explique » Les praticiens doivent être en mesure de prouver qu’ils ont fourni aux patients une information loyale, claire, appropriée et exhaustive au moins sur les risques majeurs et la plus complète possible sur les risques les plus légers. Cette information a pour but de permettre aux patients de refuser la vaccination proposée en estimant que les risques sont supérieurs aux bénéfices escomptés “.

– Toute obligation est ANNULEE D’OFFICE par la loi du 4 mars 2002, article 11 modifiant l’article 1-111-14 du chapitre premier de la première partie du code de santé publique « Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment «

– A l’âge de 6 ans, l’Etat est dans l’obligation d’accueillir les enfants à l’école qu’ils soient vaccinés ou non !

La scolarisation ne peut donc constituer un motif légal et sérieux pour imposer de faire vacciner les enfants quand RIEN ne prouve l’innocuité des vaccins.

Concernant l’information loyale, appropriée et exhaustive que doit recevoir un patient avant tout acte médical, combien de médecins prennent le temps de dérouler entièrement la notice des vaccins pour la lire avec leurs patients, particulièrement le chapitre des effets secondaires ????

En ce qui me concerne, aucun médecin n’a jamais fait cela, ni concernant l’ensemble des personnes que j’ai interrogé. Dans les témoignages que j’ai recueillis, jamais un seul pédiatre n’a osé aborder les effets secondaires graves avec la maman de l’enfant qu’il s’apprêtait à vacciner, se limitant à parler de fièvre, douleurs au point d’injection. En totale violation de la loi.

Ma seule motivation à la rédaction de ce billet est d’informer afin que chacun puisse décider en connaissance de cause.

Parce que « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux qui regardent sans rien faire “. A.E.

Réf : https://blogs.mediapart.fr/martine-delerce/blog/031117/re...

Info dernière :

Selon une déclaration récente de la ministre de la santé, l’application des 11 vaccins simultanés (en fait 27 souches) sur les bébés reste obligatoire, mais il n’y aura pas de sanctions pour les parents qui refuseront –
Je cite :
…la ministre a ajouté que si les vaccins seront bien obligatoires, il « n’y aura pas de sanction pénale ni d’amendes » contre les personnes non vaccinées ou les familles refusant de vacciner leurs enfants. « Je veux rendre la confiance par l’obligation », a-t-elle expliqué.

Elle recule donc à moitié voyant que ça commence à être chaud devant. Mais il ne faut pas prendre cela pour une victoire définitive, car on connaît la technique : on attend que le calme revienne et on attaque à nouveau (comme avec Pollinis pour les abeilles) – et ainsi de suite pour fatiguer l’adversaire…..

Ciel voilé

Bonjour Abba,
J'ai lu attentivement votre post de ce matin. Un forum est un espace de libre échange d'idées et vous profitez de cet espace pour nous donner votre opinion. Chacun, comme vous le dites si bien, sera ensuite capable, s'il le souhaite, de se renseigner davantage sur "la vaccination obligatoire, danger sanitaire potentiel ou pas"...
C'est le propre même du débat.
Je vous remercie pour cette intervention qui suscitera au minimum les interrogations individuelles, pour certains d'entre nous peut être des inquiétudes et pour d'autres de la colère.
C'est en respectant les idées des autres, lorsque ces dernières sont formulées dans le respect et la dignité, que le débat s'enrichit, avance et permet de s'interroger sur ses propres pratiques et ses choix.
Bonne journée !

Abba
Abba

Abba

Niveau
0
Score
1
Custom field 1
Abba

Merci pour vos remarques. Puis-je rappeler toutefois que le débat n'a jamais existé sur ce sujet. Faut-il remettre en mémoire la phrase de Mme. Touraine, ex ministre de la santé : "la vaccination, cela ne se discute pas". Et débattre avec qui ? Des personnes qui n'ont aucune connaissance sur le sujet? Les médecins vaccinalistes que j'ai pu rencontrer ne savent même pas ce qu'ils injectent et n'ont pas l'air de savoir que le système immunitaire du nourrisson n'est pas installé!! Des personnes nourries de croyances pseudo-scientifiques? Quel beau débat en perspective, dont la stérilité est assurée. Pendant ce temps, des milliers d'enfants vont voir leur santé se dégrader ou perdre la vie. Non, trop c'est trop. Et si l'affirmation de Bill Gates qui espère que les vaccinations vont permettre de diminuer la population mondiale ne vous interpelle pas, c'est que le débat est inutile. Que des praticiens de santé militant contre les vaccinations soient assassinés ne vous révolte pas montre que l'omerta est efficace. Alors si vous voulez, débattez pendant que l'on va détruire la santé de milliers d'enfants. Qui va payer les dégâts? Je refuse d'être complice puis de devoir payer pour indemniser des parents éplorés qui diront : on ne savait pas, personne ne nous a informé des risques. Mais bon, la MGEN pourra dire qu'elle a débattu, pour soulager sa conscience. Réveillez-vous, agissez au lieu de débattre