A l'attention des utilisateurs du forum

A partir du 22 mai 2019, vous devrez utiliser un compte MGEN Connect pour vous connecter au forum.

Vous n’avez pas encore de compte MGEN Connect ?

Créez-en un dès à présent >


Vous souhaitez poster un message pour la 1ère fois sur le forum ?

Les inscriptions au forum sont fermées, pour cause de maintenance, jusqu’au 22 mai inclus.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

Les connexions au forum sont temporairement bloquées aujourd’hui, pour cause de maintenance.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

Les connexions au forum se font désormais grâce à votre compte MGEN Connect.

Si vous n’avez toujours pas créé de compte MGEN Connect, cliquez ici

88 commentaires

Helene
Helene

Helene

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
Helene

Bonjour à tous.
Le succès de fréquentation de cette discussion montre que la suppression brutale (je maintiens) de la prestation funéraire touche un point sensible.
Comme Nono62, je souhaite que l'on en revienne à notre propos, même si un petit rappel des règles démocratiques de la MGEN et des élections en son sein n'était pas inutile.
Notamment, lorsque François écrit : "C'est bien forts de tous ces éléments que les délégués réunis en Assemblée Générale ont fait évoluer le dispositif décès dans un souci de simplification et de Solidarité renforcée pour tous les adhérents au delà de leur décès", cela m'amène à me demander qui a proposé à ces délégués la suppression de cette prestation et dans quel but ?
D'autant que la décision de doubler le montant de la prestation décès (versée plusieurs mois après le décès aux ayant-droit) est en contradiction avec l'explication donnée pour la suppression de la garantie "frais funéraires", à savoir que celle-ci ne "bénéficierait pas directement à l'adhérent mais à celui qui aura pris en charge les frais d'obsèques".
C'est bien l'intérêt de l'adhérent lui-même que je défends, étant avéré que beaucoup de personnes anticipent maintenant leurs frais d'obsèques et constituent un capital pour ce faire, capital amputé de fait par les 800 € supprimés.
C'est là-dessus que j'aimerais avoir une réponse claire de notre mutuelle.
Bien cordialement.

Fan
Fan

Fan

Niveau
0
Score
7
Custom field 1
Fan

Bonjour Fabienne,
Je prends le risque de me répéter en demandant comment nous pouvons connaître nos représentants élus en dehors de la stricte période des élections ? La MGEN de "terrain" oppose une fin de non recevoir pour l'obtention de ces informations légitimes .
Par ailleurs, comment la MGEN fait-elle pour rester fidèle à ses valeurs initiales alors qu'elle fusionne notamment avec le groupe "Harmonie Mutuelle".
Il y a forcément des concessions mutuelles qui ont été faites, d'où l'importance d'être vigilants sur le fond des choses .
Pour répondre à Hélène ; sans doute faudra-t-il reprendre les procès-verbaux des assemblées générales tenues par la MGEN pour appréhender les finalités des décisions prises .
Pour répondre à Nono62 ; je ne pense pas que 2 statuts puissent être institués quant au bénéfice de la prestation frais funéraires et à n'en pas douter, les nouveaux adhérents ne bénéficieront pas d'un tarif spécial .
Pour répondre à François ; l'augmentation de la P.I.D. pour les retraités s'est faite après des coupes sombres initiées le 1/01/2016 .
Son montant reste en deçà des dispositions antérieures à cette date qui prévalaient avec des montants modulables il est vrai .
Instituer un montant unique forfaitaire pourquoi pas mais en le déterminant sur la moyenne des bases de rémunérations des personnes en activité .
Cela aurait été plus respectueux vis à vis des droits de ceux qui ont cotisé 41 ans et demi voire plus .
Bonne journée à tous

DT, Délégué MGEN région Alsace Lorraine Champagne Ardenne
DT, Délégué MGEN région Alsace Lorraine Champagne Ardenne

DT, Délégué MGEN région Alsace Lorraine Champagne Ardenne

Niveau
0
Score
0
Equipe
Custom field 1
DT, Délégué MGEN région Alsace Lorraine Champagne Ardenne

Bonjour à tous,

Je pense que l'article de Valeurs Mutualistes relatif à la garantie frais funéraires a été mal compris : ce n'est pas parce que la garantie ne bénéficie pas à l'adhérent qu'elle a été supprimée, mais parce que la loi Eckert -qui vise les garanties qui ne bénéficient pas à l'adhérent- renchérit considérablement le coût gestionnaire de la prestation au regard de la somme versée (800€).
Pour mémoire la loi Eckert est en vigueur depuis 2016. Vous trouverez toutes les infos utiles sur le net.
La décision de MGEN est donc motivée par des contraintes réglementaires externes.

Bien cordialement

nono62
nono62

nono62

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
nono62

Bonjour. Je pense que la mgen en est arrivée à un point de non-retour dans le domaine d'assurance santé comme le nomment si bien les banques. En effet depuis les dernières années sa politique de fusion avec d'autres n'a fait que baisser la moyenne des remboursements, dont la prestation décès. On aligne par le bas et on tend de plus en plus à devenir une entreprise comme les autres pour faire du chiffre...
Les retraités comme moi et les "vieux" n'ont plus rien à. gagner si ce n'était que cette prestation funéraire. Si la mgen la supprime, ne reste que des clopinettes au regard des prix offerts par d'autres... Reste alors à partir et à offrir à la mgen un manque à gagner, à combler pour eux sous forme d'augmentation. On tourne en rond...

Anne-Marie, déléguée nationale MGEN
Anne-Marie, déléguée nationale MGEN

Anne-Marie, déléguée nationale MGEN

Niveau
0
Score
0
Equipe
Custom field 1
Anne-Marie, déléguée nationale MGEN

Bonjour,

Votre post rejoint les discussions que nous avons eues entre élus de la MGEN lorsque nous avons été confrontés à la mise en œuvre de la loi Eckert. En effet, la suppression de la prestation « Frais Funéraires » est liée directement au renforcement des contraintes règlementaires* qui s'imposent à nous, pour l’activité d’assurance du risque Décès depuis le 1er janvier 2017. Il n’y a pas de logique d’harmonisation avec d’autres, et effectivement nous nous n’avons pas eu beaucoup de temps pour nous conformer à ce que nous demande la loi sous peine, à défaut, d’amendes très importantes.
Les modalités d'application de cette nouvelle réglementation ( Loi Eckert) conduisent à une augmentation importante des coûts de gestion, avec un impact soit sur les cotisations soit sur le montant de cette prestation. ( les points clés ont été détaillés dans le cahier spécial Valeurs Mutualistes n°302 - juin 2016 - page X.)

Alors, nous nous sommes interrogés sur le maintien de cette aide financière, dont le montant de 800 € ne permet pas une prise en charge significative des frais d'obsèques (estimés en moyenne nationale à 3 500 €).
En cas de décès, chaque adhérent est couvert, sans supplément de cotisation, par une prestation invalidité décès équivalente à 85% du traitement annuel pour les actifs et de 3500€ pour les retraités ( elle est passée de 1 755 € jusqu’au 31.12.2015 à 3 500 € à compter du 1er janvier 2016 ).

À partir de là, les délégués de l’assemblée générale ont décidé de supprimer cette prestation et d’affecter les cotisations ainsi « non dépensées » à l’amélioration des prestations dentaires ( prothèses dentaires amovibles et implantologie), à une meilleure prise en charge des prestations psychothérapie et acupuncture, et à l’amélioration du modèle économique MGEN.

Nous partageons votre souhait de mieux associer les adhérents en amont des décisions : c’est justement l’objectif de ce forum qui nous permettra dorénavant des discussions sur les orientations à prendre.

Nous sommes à l’écoute de vos suggestions, ou expériences à ce sujet. Merci pour cette riche discussion.

Bien cordialement,

La loi Eckert n'a d'effet, à ma connaissance, que sur les comptes inactifs ou les assurances vie en déshérence.La prestation funéraire de 800€ fait-elle l'objet d'un contrat d'assurance vie

avec un organisme public ou privé ?

Dans la négative je ne vois pas l'incidence de cette loi sur la prestation versée. Dans l'affirmative il suffirait que la MGEN verse une simple allocation décès à la demande de l'ayant-droit(le ou les héritiers)
Pour mémoire la loi Eckert est en vigueur depuis 2016. Vous trouverez toutes les infos utiles sur le net.
La décision de MGEN est donc motivée par des contraintes réglementaires externes.
Le Forum Nous MGEN
https://nousmgen.mgen.fr/

Fan
Fan

Fan

Niveau
0
Score
7
Custom field 1
Fan

Bonsoir à tous,
La question posée par Aldebaran quant à la nature juridique de la prestation funéraire, en cours jusqu'au 31/12/2017, est très pertinente et je m'en fais l'écho .
Cette loi est utile par ailleurs car elle évite les tentations d'utilisation des comptes dormants par les sociétés d'assurance, en considérant la Caisse des dépôts et consignations comme garante du bon droit des souscripteurs.
Anne-Marie, vous évoquez le montant de 1755,00€ concernant la P.I.D. jusqu'au 31/12/2015, réévaluée avec effet du 1/01/2016, sauf erreur .
Si je me réfère à un commentaire de Jocelyne sur le sujet, en voici l'évolution :
" Pour les retraités de moins de 65 ans la prestation était égale à 85 % des salaires bruts perçus dans les 12 mois précédant le décès mais à partir de 65 ans, son montant passait à 60 %, puis à 50 %, 40 %, 30 % et 20 % les années suivantes.
Pour les plus de 70 ans, la prestation devenait forfaitaire d’un montant de 1755 €."
Le fait de doubler cette dernière somme ne permet pas de rattrapage à l'égard des droits antérieurs et ceci moyennant un supplément de cotisation non négligeable . Cette constatation a été faite récemment en présence d'une conseillère MGEN qui justifiait, par ce motif, l'écart observé du montant de nos cotisations entre mon conjoint et moi-même .
Cordialement

Helene
Helene

Helene

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
Helene

Bonjour Anne Marie,
Voulez-vous dire que la mise en application de la loi Eckert a contraint la MGEN à transférer à la Caisse des dépôts et consignations les sommes résultant de la prestation Obsèques dans les cas où celle-ci n'était pas réclamée par les personnes ayant pris en charge les obsèques ? Ce qui, bien sûr, a eu une incidence sur les comptes de la mutuelle si jusqu'alors une proportion non négligeable de cette prestation n'était pas versée aux héritiers, ceux-ci en ignorant l'existence.
Cordialement.

François, Délégué - Administrateur section MGEN du Maine-et-Loire
François, Délégué - Administrateur section MGEN du Maine-et-Loire

François, Délégué - Administrateur section MGEN du Maine-et-Loire

Niveau
0
Score
0
Equipe
Custom field 1
François, Délégué - Administrateur section MGEN du Maine-et-Loire

Bonjour Fan,

Je ne peux que vous confirmer que des analyses approfondies ont été menées par les métiers MGEN (conformité, audit...) et que la prestation Frais Funéraires intègre bien le périmètre de la Loi Eckert en tant que Garantie Temporaire Décès.

Bien cordialement,

Fan
Fan

Fan

Niveau
0
Score
7
Custom field 1
Fan

Bonjour François,
En ce cas et sous réserve d'une juste interprétation de la loi (il semble que toutes les mutuelles n'aient pas supprimé les frais d'obsèques), le correctif consisterait à augmenter la prestation invalidité décès du montant de la prestation frais funéraires .
Cordialement

François, Délégué - Administrateur section MGEN du Maine-et-Loire
François, Délégué - Administrateur section MGEN du Maine-et-Loire

François, Délégué - Administrateur section MGEN du Maine-et-Loire

Niveau
0
Score
0
Equipe
Custom field 1
François, Délégué - Administrateur section MGEN du Maine-et-Loire

Fan,
Il faut bien considérer que la suppression des frais funéraires n'est anodine pour personne et ce fut vraiment le sujet de très nombreux échanges dans toutes les instances de la mutuelle : comités de section, régionales, conseil d’administration, assemblées générales. Toutes les expressions furent prises en compte.
Différents scénarios d’évolution ont été étudiés, avec beaucoup d’attention, dont celui que vous évoquez. La décision a été prise de renforcer d’autres prestations sur lesquelles des adhérents et notamment les adhérents les plus fragiles, rencontrent des difficultés d’accès aux soins.
Bien cordialement,

Fan
Fan

Fan

Niveau
0
Score
7
Custom field 1
Fan

A François,
Je comprends .
Pour autant, il aurait semblé opportun que les différents choix de
réaffectation des crédits alloués à "la prestation funéraire" soient
soumis au vote de tous les adhérents .
Il en va aussi des choix futurs dans le cadre de la fusion inter- mutuelles
pour obtenir la légitimité des décisions prises .
Il s'agirait effectivement d'un changement important .
Bonne journée

Bonjour à toutes et à tous,
Cette discussion vraiment très intéressante montre effectivement que le mode opératoire décisionnel de notre mutuelle devra sans doute évoluer à l'avenir. Dans l'optique des travaux du nouveau groupe VYV officialisé hier, ces modes opératoires et les travaux conjoints que nous mèneront avec les collègues des autres mutuelles ne manqueront pas de réfléchir à toutes les composantes évoquées depuis plusieurs jours sur ce forum.

Helene
Helene

Helene

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
Helene

La discussion devient un peu trop technique pour moi. Tout ce que je vois, c'est que je vais devoir économiser 800 € de plus que prévu pour mes obsèques, en un temps où le niveau de vie des retraités modestes fond comme neige au soleil. Merci, la MGEN ! (qui perd définitivement ma confiance sur ce coup)

Fan
Fan

Fan

Niveau
0
Score
7
Custom field 1
Fan

Bonjour Hélène,
Avant que de laisser la place à d'autres collègues sur ce forum, je vous livre mon sentiment du moment .
Je comprends votre ressentiment quant à la disparition de "la prestation funéraire" .
Pour autant, ayant comparé avec les prestations proposées par une autre mutuelle, avec l'expertise transparente de l'une de ses représentantes, force est de constater que la couverture MGEN n'est pas la moins satisfaisante.
Je précise que je ne me base que sur un seul comparatif .
Par contre, en terme de communication, j'ai eu confirmation que la MGEN pouvait mieux faire .
Les points d'orgue seraient d'obtenir l'abandon du principe des augmentations systématiques d'année civile en année civile, une répartition plus équitable entre les 4 offres notamment pour les soins de médecine alternative ou de maintenance préventifs , et de fonder les décisions sur la participation directe des adhérents .
Ainsi, nous pourrions retrouver une certaine confiance .
Cordialement

Bonjour Hélène
MGEN n'est pas insensible à la situation de ses adhérents. Les adhérents confrontés au décès de leur conjoint ou d'un enfant pourront percevoir une aide au titre de l'action sociale MGEN. Cette peut aller au delà des 800€ prévus jusqu'alors.

François, Délégué - Administrateur section MGEN du Maine-et-Loire
François, Délégué - Administrateur section MGEN du Maine-et-Loire

François, Délégué - Administrateur section MGEN du Maine-et-Loire

Niveau
0
Score
0
Equipe
Custom field 1
François, Délégué - Administrateur section MGEN du Maine-et-Loire

Fan,
Concernant la participation des adhérents, c'est un sujet majeur pour la mutuelle. Nous recherchons des élus pour nos comités de section, nous organisons très régulièrement des rencontres sur les évolutions prestataires, nous communiquons aussi par différents biais. Il est vrai que nous pourrions nous améliorer, nous en sommes conscients. Nos sujets sont parfois complexes et nous sommes parfois trop synthétiques, parfois trop techniques. Nous n'arrivons pas toujours à mobiliser nos collègues souvent très pris par un métier qui évolue fortement.
Cependant, les élus, locaux ou nationaux sont aussi des adhérents et je peux vous assurer que ceux-ci ont toujours à l'esprit l'intérêt premier des adhérents. Ils ont à cœur de les représenter et il y a dans nos échanges beaucoup d'expressions différentes qui enrichissent notre mutuelle.
Enfin, il reste le sujet de l'augmentation des cotisations, forcément délicat. Les coûts de santé sont en constante augmentation, nous recherchons, année après année des équilibres financiers délicats à trouver. Il n'y a pas eu d'augmentation en 2017, peut-être aurions nous dû communiquer sur ce point, par exemple.

Helene
Helene

Helene

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
Helene

Bonjour à tous.

Bonjour Michael,
Je trouve votre réponse choquante : "La MGEN n'est pas insensible à la situation de ses adhérents. Les adhérents confrontés au décès de leur conjoint ou d'un enfant pourront percevoir une aide au titre de l'action sociale MGEN. Cette peut aller au delà des 800€ prévus jusqu'alors."
Ce n'est pas la charité que les adhérents demandent mais l'application des garanties proposées par leur mutuelle lorsqu'ils ont adhéré et ce pourquoi ils ont cotisé.

babette13300
babette13300

babette13300

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
babette13300

En attendant, mon épouse qui cotisait à la MGEN depuis 1967 soit 50 ans vient de disparaître le 17 août dernier, j'ai du payer plus de 3000 euros pour ses obsèques et malgré une première démarche tèlèphonique il y a 10 jours, que l'on m'a dite suffisante, je n'ai reçu aucune nouvelle de la MGEN quant aux sommes qui seront à me verser alors que je suis en situation financière critique.
Cependant ce débat me parait être de haut niveau et donne une impression très positive de l'implication des membres de la MGEN dans le fonctionnement de cette mutuelle. Bon courage à toutes et à tous.

Helene
Helene

Helene

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
Helene

Bonjour. Cette prestation, que l'on vient de nous supprimer, pouvait être versée directement à l'entreprise de Pompes funèbres, diminuant d'autant la facture présentée à la famille. Le devis que j'avais fait établir en tenait compte. Cette mesure était la marque d'une solidarité entre sociétaires dans les moments difficiles. On nous pousserait vers les contrats Obsèques proposés par différentes sociétés d'assurance (y compris par la Maif) qu'on ne s'y prendrait pas autrement. Cordialement.