30 commentaires

nono62
nono62

nono62

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
nono62

Bonjour. Oui j'ai vu aussi qu'on allait mettre la main à la poche...! Comme moi il est encore temps de faire jouer la concurrence comme pour d'autres secteurs où j'ai réussi en mieux et moins cher ou égal. Il ne faut plus avoir d'état d'âme pour des sociétés lucratives telle que celle-ci. Je reste maître de mon porte-monnaie...

Bonjour Rosepoivrée,
Ces augmentations de cotisations auxquelles vous faites référence dans votre post font effectivement mal au portefeuille des adhérents. C'est un fait indéniable. MGEN aurait sans doute du, à une époque antérieure, procéder à des augmentations annuelles de ces cotisations en les basant sur le coût de la vie. Cela aurait éviter d'avoir ces à-coups préjudiciables en terme d'image; c'est indéniable et c'est un avis partagé par beaucoup. Pour autant, le contexte actuel nous oblige à procéder à de telles augmentations tout en travaillant à réduire nos coûts de gestion, cela va de soi. On ne peut demander à l'adhérent de mettre la main au portefeuille sans contreparties. Sans être trop long, je vous donne ici quelques éléments pour expliquer ce contexte tendu que nous connaissons.
En 2004, MGEN versait 16 millions € de taxes et d'impôts. Aujourd'hui, c'est 232 millions ! Pourquoi ? Tout simplement parce que l'on ponctionne les mutuelles beaucoup plus fortement que n'importe quelle autre entreprise. Vous devez savoir que 13% des cotisations sont aujourd'hui destinées à payer ces impôts et taxes. La prévoyance, qui est une des valeurs que nous défendons ardemment par rapport justement au privé lucratif qui n'en a cure, nous a obligé à provisionner 300 millions € depuis 2011.
Je m'arrêterai là mais la triste conclusion est simple. Dans un monde où il y a 1,2 actif pour un retraité et où les provisions financières obligatoires (contrats responsables + impôts) sont de pus en plus prégnantes, comment assurer raisonnablement notre système de solidarité ? Nous n'avons pas 36 solutions. Il nous faut réagir et agir très vite.
L'augmentation des cotisations était indispensable, cela fait mal mais encore une fois, cela se fera aussi de concert par une meilleure efficience de notre structure et cela passera par des économies de nos coûts de gestion.
Bonne journée !

L'argumentaire sur la baisse du rapport Actifs/ retraités est déjà bien connue mais ce serait aussi l'occasion de remettre en cause l'assiette des cotisations...certains font des propositions, quid de la MGEN?
Sur les taxes et impôts qui ont explosé, c'est l'orientation politique libérale qui fait tout passer sous les fourches caudines de la libre concurrence...en faveur du capitalisme mondialisé. la direction de la MGEN a accepté sans broncher, en tout cas sans faire peser le "poids " des mutualistes. la MGEN se dilue dans ce "grand marché de la santé" au détriment de ses adhérents-citoyens- usagers
Regrets.

Bonsoir Erka,
Nous risquons ici de refaire le débat qui a déjà lieu sur d'autres discussions en cours concernant la relation à l'adhérent que MGEN entretient ainsi que le problème du respect des solidarités. Je suis tout autant que vous attacher au mutualisme et à ses valeurs. Ce n'est pas parce que l'on vit dans une société globalisée et mondialisée que l'on est obligé de s'abandonner aux vertus d'un capitalisme effréné... Je peux vous assurer qu'il n'en est rien et je pense que le meilleur moyen de s'en rendre compte est de venir discuter avec les élus et délégués des sections lors des Rencontres Mutuelles qui ont lieu chaque année. Bonne soirée.

Je pense que le Groupe VYV, créé tout récemment et dont fait partie la MGEN, pourra peser en faveur de la défense du modèle mutualiste, de ses modes de gestion et de ses pratiques aux antipodes des préoccupations lucratives des structures capitalistes.
Le Groupe VYV sera également en position pour rappeler aux pouvoirs publics que d’autres sources fiscales existent ailleurs que dans la contribution des mutualistes au fonctionnement d’entreprises vertueuses et solidaires.

tonhubert
tonhubert

tonhubert

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
tonhubert

Bonjour la MGEN,
je découvre avec quelque étonnement dans le dernier numéro, le 308, de "Valeurs Mutualistes", les "revalorisations" des cotisations pour 2018.
Certes, en couverture du dit numéro, je lis qu'il y a de "nouvelles voies à explorer pour mieux [n]ous protéger" qu'une communication bien maîtrisée sait mettre à bon droit en valeur.
Mais la même communication semble se mettre au minimun syndical pour préciser que cela a un coût !
+ 7,5 % pour moi-même, + 6% pour mon épouse, qui viendront se rajouter à la diminution du pouvoir d'achat des retraités qui va déjà être rogné par notre Président de la République qui va augmenter la CSG de leurs pensions !!!
Certes, comme toute assurance, celle-ci ne coûte cher que tant que l'on n'en a pas besoin…
Mais je pense qu'une communication plus complète et plus précise serait pas superflue pour justifier ces fortes augmentations très supérieures à l'inflation officielle.
Et quand on écrit qu'un participant ayant une pension ANNUELLE de 29 124€ verra sa cotisation MENSUELLE augmenter de 8,74 €, je suis tenté de voir une petite malhonnêteté intellectuelle !
Il aurait été préférable d'écrire :
pension ANNUELLE de 29 124 € et augmentation ANNUELLE de 104,88 €
ou bien :
pension MENSUELLE de 2 427 € et augmentation MENSUELLE de 8,74 €
Mais comme évoqué plus haut, tout est une question de comm…

Bien cordialement et ne m'en veuillez pas de ce mini coup de gueule.

Bonjour TonHubert,
Vous avez raison sur le fond. La façon d'annoncer les hausses de cotisation peuvent être maladroites et nous en prenons note. Vous avez aussi raison lorsque vous évoquez le manque de communication en direction des adhérents. Il est devenu indispensable d'expliquer aux adhérents MGEN les différents contextes qui poussent la mutuelle à agir ainsi. Je l'ai fait de façon très sommaire plus haut sur cette même discussion. Dans les semaines qui viennent, nous aurons une communication à faire en ce sens sous une forme très certainement directe à l'attention de nos mutualistes. J'en suis partisan, comme beaucoup d'autres, y compris au siège national de MGEN. Bonne journée !

Fabienne
Fabienne

Fabienne

Niveau
0
Score
0
Equipe
Custom field 1
Fabienne

Parmi les éléments de contexte qui ont amené la mutuelle a augmenté ses cotisations, il y en a un et pas des moindres : la revalorisation des consultations des médecins. Car, ne l'oubliez-pas, les mutuelles, par définition viennent toujours compléter la partie non prise en charge par l'assurance maladie... Je me permets de poser une nouvelle question : quelle est la contrepartie de cette augmentation ? Quels sont les engagements des médecins ? Qui leur a accordé une telle hausse ?

Bonsoir à tous les adhérents MGEN,
Un correctif vient d'être apporté concernant le n°308 de Valeurs Mutualistes que vous venez de recevoir. Je vous mets ici un copier-coller du site http://www.mgen.fr
-------------------------
lundi 25 septembre 2017
Cotisations : erreur dans Valeurs mutualistes

Dans le cahier spécial destiné aux adhérents à MGEN, du n°308 de Valeurs mutualistes, l’article relatif aux cotisations 2018 comporte une erreur : page VII, les intitulés MSP Équilibre et MSP Référence sont à inverser. L’augmentation de 4,8% pour membres participants actifs et de 7,5% pour les membres participants retraités concerne l’offre MSP Équilibre ; celle concernant l'offre Référence est de 3,8% pour un actif (et non de 4,8 %) et de 5% pour un retraité (et non de 7,5%).

Chaque adhérent recevra la notification de ses cotisations et son échéancier pour l'année 2018 en fin d'année. Ces informations seront également disponibles dans votre espace personnel http://www.mgen.fr.
Nous vous prions d’excuser cette inversion.

nono62
nono62

nono62

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
nono62

Bonjour. Ouf je me sens plus apaisé tout à coup . Cela ne m'empêchera pas de penser que la mgen pratique des prix qui rejoignent ceux des autres. La concurrence peut faire la différence mais aucune n'existe si elle ne peut faire de profits.

Stéphanie
Stéphanie

Stéphanie

Niveau
0
Score
1
Equipe
Custom field 1
Stéphanie

Bonsoir,
Dans un monde à l'économie mondialisée, qui banalise le système lucratif considéré par beaucoup comme étant une évolution "inévitable" de nos sociétés, le système mutualiste doit conserver mais surtout promouvoir sa spécificité et faire davantage partager ses valeurs pour se différencier des opérateurs assuranciels. Comment agir auprès de pouvoirs publics quand on peine à se faire entendre?
Se regrouper avec Harmonie, c'est peser davantage financièrement, pour être plus solides, certes, c'est aussi une alliance visant à peser dans le débat sur la protection sociale et l'accès aux soins. Avec 10 millions d'adhérents, nous avons tellement plus d'opportunités d'expliciter notre modèle et d'agir au bénéfice de nos adhérents.

nono62
nono62

nono62

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
nono62

Bonsoir.
...[Où est la mutuelle générale de l'éducation nationale dont j'ai besoin en tant que personnel de l'éducation nationale ?]... disait Rosepoivrée.
Elle a raison de s'inquiéter car seuls les profits et la puissance d'un grand groupe sont de mises dans ce bas monde. Et à ce stade le mot "mutuelle" ne veut plus rien dire, sauf à faire croire qu'ils sont encore une structure bonne enfant où l'on partage tout et toujours prête à vous aider...
A ce stade autant s'appeler "assurance santé" comme certaines banques le font ou d'autres groupes bien implantés et pratiquer les prix du marché.
Pour ma part elle fait partie d'un lobbie comme les autres...

Bonsoir Nono62,
MGEN est une mutuelle du monde de l'ESS. Au delà du vocable Economie Sociale et Solidaire, il y a une réalité : celle d'une mutuelle qui place le fruit de ses bénéfices au profit des prestations au profit de ses adhérents. La réalité est celle là et tous les chiffres et comptes sont connus. Pourquoi douter d'un fait connu de tous et contrôlé (je devrais dire archi-controlé) par l'ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution) et les contrats responsables que nous sommes dans l'obligation de respecter ? Bonne soirée.

Fan
Fan

Fan

Niveau
0
Score
4
Custom field 1
Fan

Bonjour à tous,
Il est toujours enrichissant de voir s'exprimer les opinions qui quelquefois convergent, d'autres fois ne se rejoignent pas .
Nous sommes arrivés, me semble-t-il, à un stade de l'évolution de nos sociétés occidentales où nous doutons systématiquement de ce que l'on veut nous "vendre" , à tort ou à raison .
Trop de discours nous ont été délivrés par des personnels politiques qui sont en capacité de défendre une idée et son contraire .
Il en va de même pour les doctrines économistes qui se déclinent sous différentes formes au gré de la couleur du temps .
Je dirais que le dénominateur commun dans les décisions prises est l'amateurisme avec la volonté de donner l'apparence de certitudes mathématiques si tant est qu'elles existent .
Dans le domaine de l'Education, les réformes et les contre réformes se succèdent . Les essais ne sont pas transformés, alors on passe à autre chose .
Pour Stéphanie, je comprends votre souhait pour que la fusion avec "harmonie mutuelle" réussisse mais je doute un peu quant à la prise en compte des enjeux mis en avant . Il faudrait qu'émerge la mise en commun de valeurs humanistes car notre mémoire collective, elle, reste fidèle au siècle des lumières .
Bonne journée

Stéphanie
Stéphanie

Stéphanie

Niveau
0
Score
1
Equipe
Custom field 1
Stéphanie

Bonjour Fan. Je suis entièrement d'accord avec vous sur les valeurs humanistes à entretenir dans une société qui les oublie au profit souvent des intérêts personnels ou économiques.
Concernant la regroupement avec Harmonie, n'oublions pas que nous nous allions avec un groupe mutualiste, qui ne propose pas les mêmes offres aux mêmes publics mais qui défend les mêmes valeurs. Certaines mutuelles ont fait le choix, pour tenir le coût économiquement, de s'adosser à de gros groupes d'assurances. C'est le cas d'une mutuelle très implantée dans les collectivités territoriales qui s'est adossée à Axa il y a quelques mois. Vous ne le savez peut-être pas, cette "mutuelle" liée à une géant de l'assurance est désormais référencée par le Ministère de l'Education nationale, tout comme la CNP (assurance) et MGEN. Nous ne défendons pas du tout les mêmes intérêts. MGEN défend les intérêts de ses adhérents et non d'actionnaires.
Dans le regroupement avec Harmonie, nous ne faisons pas l'impasse sur les valeurs humanistes, nous nous allions à autre mutuelle pour éviter de nous entredévorer et de laisser la place aux assurances. Nous souhaitons aussi mutualiser, et j'emploie ce terme à dessein, des services et avantages grâce à la synergie de nos deux réseaux.
Vous avez raison sur un point crucial : il va falloir réussir le pari difficile de la très grande taille et de la proximité, mutualiser en offrant davantage de services et de meilleure qualité encore à nos adhérents tout en offrant une disponibilité et un accueil personnalisé.
Bon weekend et merci de ces échanges riches et passionnants.

marie
marie

marie

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
marie

J'ai lu avec consternation le dernier numéro de valeurs mutualistes. Et cela me fait du bien de constater que je ne suis pas seule à réagir. Je cherche ou est la solidarité dans les décisions de supprimer l'allocation décès pour laquelle je cotise depuis plus de 40 ans et d'augmenter les cotisations de 7,5% pour les retraités en MSP Référence. 7,5%, c'est énorme! Nouvellement retraitée je me sens doublement pénalisée et cela d'autant plus dans le contexte actuel. Peut on m'expliquer ce qui sous tend les choix d'augmentation différentes de cotisation en fonction de l'âge et pas en fonction des revenus? ou est la solidarité dans ces choix?

nono62
nono62

nono62

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
nono62

Bonjour Marie. Oui on nous prend pour des moutons de Panurge. Et si on n'est pas content, et si on est trop intelligent pour admettre de rester un pigeon, il reste les larmes pour pleurer et aller voir ailleurs. Pour eux t'as rien à voir...

Fan
Fan

Fan

Niveau
0
Score
4
Custom field 1
Fan

Bonjour Marie,
En effet, on découvre avec consternation la réalité des cotisations des plus âgés ou des retraités.
De surcroît, au même âge, selon que vous êtes en activité ou retraité votre taux de cotisation passera de 3,34 % à 4,02 % par exemple . Pourtant, il s'agit bien de la même personne physique avec le même état de santé mais son statut de retraité lui a valu une variation positive de 0,68 de son pourcentage de cotisation soit une augmentation de plus de 20 %.
Il ne s'agit pas forcément de quitter le navire MGEN mais les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures .
Marie, concernant votre taux de cotisation MSP "Référence" 2018, vous aurez une réponse de Gilles, plus haut, au sujet d'une erreur glissée dans le numéro 308 de "Valeurs Mutualistes" .
Courage, ne fuyons pas et convainquons nos représentants du bien
fondé de nos remarques, notre adhésion ne datant pas d'hier, elle porte en elle une mémoire non sélective .
Remettons en cause cette "usine à gaz" générée par les nouveaux dispositifs de détermination des cotisations, dispositifs dépourvus d'équité intergénérationnelle .
C'est ainsi qu'on creusera aussi le sillon des plus jeunes de nos collègues et futurs retraités .
Cordialement

Bonsoir,
Je remercie Fan pour sa prise de position qui nous encourage au combat pour le respect de tous les adhérents et pour rappeler et resituer le débat. C'est pour cela que je comprends Marie et les réflexions qu'elle fait.
L'erreur de MGEN est très certainement de n'avoir pas anticipé les impacts des contextes endogènes et exogènes avant cette année. Ces hausses de cotisations étaient très certainement inévitables (ce que je crois profondément) mais une augmentation brutale n'est jamais bonne et surtout n'est jamais comprise par les adhérents. Il faudra en tirer les leçons et savoir mieux expliquer les choses, en d'autre terme, être beaucoup plus pédagogique avec nos adhérents. Je vous encourage juste à lire l'intervention de Thierry Beaudet au lendemain de l'annonce de l'augmentation du forfait hospitalier journalier de 2€ avec ce lien. Bonne soirée !
https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances...

jaco62
jaco62

jaco62

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
jaco62

Je pense en effet que l'assemblée générale a eu la main lourde, en particulier pour les retraités, déjà fortement impactés par l'augmentation de la CSG en 2018. Tout ceci avec un "naturel" assez déconcertant ! C'est comme ça (?!). Espérons que ça ne sera pas comme ça chaque année...! Aujourd'hui, chaque actif doit bien comprendre qu'il est un futur retraité et que ces augmentations, il les aura !!!