A l'attention des utilisateurs du forum

A partir du 22 mai 2019, vous devrez utiliser un compte MGEN Connect pour vous connecter au forum.

Vous n’avez pas encore de compte MGEN Connect ?

Créez-en un dès à présent >


Vous souhaitez poster un message pour la 1ère fois sur le forum ?

Les inscriptions au forum sont fermées, pour cause de maintenance, jusqu’au 22 mai inclus.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

Les connexions au forum sont temporairement bloquées aujourd’hui, pour cause de maintenance.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

Les connexions au forum se font désormais grâce à votre compte MGEN Connect.

Si vous n’avez toujours pas créé de compte MGEN Connect, cliquez ici

63 commentaires

Bonjour Gilles,

En vous lisant, je pense de plus en plus qu' il y a des inégalités de traitement entre les adhérents des petites sections et ceux des grandes sections.

Je rêve d'avoir un président de section, tel que vous, qui exprime et met en pratique les valeurs de solidarité, d'entraide et de partage qui m'ont fait adhérer à la MGEN il y a plus de 35 ans... Merci pour votre engagement.

Dans ma section de région parisienne, depuis très longtemps, la MGEN est considérée comme une mauvaise mutuelle qui ne rembourse pas aussi bien que les autres.

Au cours de toutes mes années d'adhérentes, j'ai souvent eu l'occasion d'en faire l'amer constat (orthodontie de mes enfants, non prise en charge de dépassements d'honoraires, très mauvaises prises en charge des soins dentaires etc...)
Dans la section à laquelle j'appartiens de nombreuses collègues sont à la MGEN et sur la mutuelle de leur conjoint. La mutuelle du conjoint complétant les insuffisances de la MGEN.
D'autre part, parmi ces collègues, toutes n'ont pas la MGEN comme centre de sécurité sociale, celles-ci prétendent que les délais de remboursements MGEN sont exagérément longs.
J'ai toujours refusé d'être sur la mutuelle de mon mari, considérant que ce n'était pas normal de payer 2 cotisations de mutuelle pour moi.Depuis un certain temps j'avoue pourtant que pour toutes ces raisons je me demande si je ne devrais pas changer de mutuelle car j'approche de la retraite et je constate sur ce forum le mécontentement des adhérents retraités.
C'est pourtant une évidence que plus on avance en âge, plus on a besoin de soins, non ?
La gestion de la MGEN n'a pas anticipé le vieillissement de ses adhérents ? La gestion de la MGEN ne prend pas en compte la perte de revenus lors du départ à la retraite ?

Merci aussi à gcgignac, nono62 et Fan de leur contribution que je lis avec intéret.

Bonjour Rosepoivrée,
Vous voir partir serait pour tous les militants MGEN un aveu d'échec et d'impuissance de notre part.
Les Présidents des sections départementales, les directeurs et délégués mais aussi les salariés de nos sections sont toutes et tous des êtres humains avec leurs qualités et leurs défauts mais aussi une expérience personnelle antérieure différente. Je suis sensible au regard que vous portez sur moi. Cela me gêne un peu aussi car il induit quelque part, et vous le dites, que vous ne ressentez pas cela chez vous.
Je pars du principe que nous évoluons avec l'âge, au gré des incidents de la vie et qu'une pensée ou un dogme trop bien établis et se concrétisant par une posture rigide n'apporte rien. Je sais moi-même que je me trompe. Je le reconnais volontiers et cela n'a pas d'incidence dramatique sur l'idée que les internautes, adhérents ou collègues portent sur moi. Ils en déduisent tout simplement que je ne serai jamais parfait et c'est très bien ainsi.
Notre mutuelle est semblable à ceux qui la représentent. Elle est à leur image. Elle peut elle aussi, suivre une voie dangereuse ou se tromper. C'est par votre regard critique vis à vis d'elle que nous pouvons corriger le tir, nous améliorer sensiblement voire acquiescer à certaines demandes car elles paraissent logiques et découlant du bon sens...
Si vous partez, cette part de militante qui sommeille en vous s'évadera sous d'autres cieux. Nos adhérents, nos militants y perdront forcément au change car nous avons besoin d'adhérente comme vous pour sans cesse remettre l'ouvrage sur le métier. Notre mutuelle vit et bat au rythme de ses adhérents. L'essence de notre moteur interne, ce qui fait mon engagement militant, c'est la richesse, la rudesse parfois aussi, des contacts que je noue avec tous les adhérents.
Sans essence dans le moteur, cette plus-value militante qui fait notre force s'en ira d'elle même...
Excellente journée à toutes et tous !

gcgignac
gcgignac

gcgignac

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
gcgignac

Bonjour,
Si le contact humain est et doit demeurer la clé de voûte des valeurs de notre mutuelle il faut que cela passe par des faits et non par une simple déclaration.
En effet quand on n'obtient pas le rendez-vous demandé avec un conseiller lors d'une permanence, quand le lieu d'implantation de la délégation (Bouches du Rhône, les département le plus étendu) se trouve en un lieu rédhibitoire pour son accès sur Marseille sachant qu'on n'y habite pas, je m'interroge sur l'effectivité de l'importance du contact humain.
Une telle incohérence ne peut pas satisfaire l'adhérent que je suis qui doit mener de véritables combats pour se faire entendre mais n'est pas écouté.
J'attends des actes concrets et non de belles déclarations, et même si je sais que l'herbe n'est pas forcément plus verte ailleurs ce critère sera un choix déterminant si au final je ne parviens pas à être écouté à la MGEN et me conduise à la quitter : avoir la possibilité d'avoir de vraies personnes en face de moi sans que ce soit un parcours du combattant pour accéder au lieu où elles se trouvent.

Bonjour Gcgignac,
Chacun fera de son mieux pour préserver, entretenir, améliorer et enrichir cette relation physique à l'adhérent croyez-moi. Ce ne sont pas des paroles en l'air et nous agissons chacun avec nos moyens et compétences au quotidien dans nos sections départementales.
Quant à ce qui relève du choix d'implantation des sections départementales, cela relève autant d'une logique spatiale que d'une logique financière. Chaque département étudie consciencieusement chaque donnée qu'il soumet au siège immobilier MGEN qui le valide ou non. Je vous rappelle aussi que dans la plupart des départements, nous avons soit des espaces mutuels, soit des permanences régulières qui s'effectuent en dehors du siège départemental de la section. Si à cela je rajoute les permanences effectuées par les Conseillers mutualistes dans les établissements et services de notre champ mutualiste, cela permet, vous en conviendrez, à la plupart de nos adhérents, de venir nous voir. Cependant, cela n'empêche nullement que des zones territoriales se retrouvent plus en marge que d'autres mais nous atteignons ici les limites de l'exercice...
Enfin, avant de se quitter sous ce beau soleil de printemps, un clin d'oeil pour démontrer que le ressenti d'un adhérent est parfois trompeur mais ne remet pas en cause les principes énoncés auparavant. Le département des Bouches du Rhône n'est pas, et de très loin, le plus grand de France. Le plus étendue est bien entendu la Guyane mais même si l'on excepte ce dernier par sa singularité, il s'avère que la Gironde (2ème par sa superficie) est près de 2 fois plus étendue que les Bouches du Rhône qui n'est classé qu'au 74ème rang national sur 101 départements référencés...
Très cordialement.

gcgignac
gcgignac

gcgignac

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
gcgignac

Je constate que quels que soient mes arguments une parade est trouvée pour ne pas y répondre : lorsque j'affirme que je ne peux pas rencontrer une personnes sauf à me rendre à la délégation je n'invente rien puisque preuve à l'appui je n'ai pas pu obtenir de rendez-vous lors d'une permanence, dès lors que j'ai donné le motif il y a eu silence radio.

Quant à l'étendue du département ce n'est pas un ressenti personnel mais un fait énoncé lors d'un CDEN par notre IA ... essayez d'aller des Saintes-Maries de la Mer à Cassis et vous verrez le temps que cela demande !
Marseille est dans un angle du département et éloigné d'une bonne partie des habitants de de celui-ci ; la délégation a été déplacée dans un des quartiers les plus chers de la ville (donc avec un loyer surement très élevé) où il est extrêmement compliqué de se rendre en voiture et de stationner, quand on connait le très misérable niveau d'équipements de transports en commun de cette ville le choix d'implantation ne peut pas être qualifié de judicieux sauf à résider au centre ville ! Le clin d'oeil est de ce fait malvenu et inapproprié !!!

Gcgignac,
Je vous laisse volontiers vos arguments et vos points de vue sur la mauvaise volonté de la part de nos militants des Bouches du Rhône. Personnellement, je ne crois guère à cette version des événements et cela n'est pas du tout par esprit corporatiste rassurez-vous !
Quant à la distance des Saintes Marie de la mer à Cassis, je ne vois vraiment pas en quoi celle-ci a un lien avec notre sujet dans la mesure où la section des Bouches du Rhône n'a aucune section dans ces deux villes...
Nous nous éloignons de l'importance de la problématique de départ qui était de permettre à nos adhérents d'obtenir un lien physique privilégié avec les militants de section.
Je vous ai donné toutes les possibilités qu'un adhérent MGEN pouvait obtenir et cela se passe partout en France. J'avoue ne pas comprendre pourquoi vous ne pourriez pas avoir de contact comme n'importe lequel de nos adhérents ?
Par ailleurs, dans la discussion que vous avez initiée et qui s'appelle https://nousmgen.mgen.fr/feedbacks/172615-double-peine-mgen, il me semble que vous avez eu cet échange avec le Président de la section des Bouches du Rhône. Vous comprendrez alors mon incompréhension totale quant à ce que vous demandez réellement...
Cordialement.

gcgignac
gcgignac

gcgignac

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
gcgignac

J'ai effectivement eu un échange téléphonique avec le président de ma section, première personne depuis plus de 18 mois à devoir enfin daigner m'écouter et prendre en compte ma situation (est-ce normal quand on évoque la place de l'humain).
Pour autant rien à l'issue de cette conversation ne me permet d'avoir une garantie qu'une suite positive pour moi va advenir d'autant qu'il me redemande des éléments que j'ai déjà fourni, preuve que la gestion des dossiers n'est pas aussi sérieuse et efficiente qu'elle devrait l'être.
Je passe sur la situation des Bouches du Rhône que vous semblez méconnaître et qui vous conduit à ne pas comprendre ma situation.
J'en resterai là car le débat est stérile et me donne à nouveau le sentiment de ne pas être entendu et écouté !

Bonjour à tous les participants de ce fil de discussion. Je suis conseiller principal d’éducation et président de la section du Doubs.
Notre entreprise mutualiste (qui appartient à ses adhérents, ne fait pas de profit et n'a d'autre but que de rendre service) a fait le choix sans doute pour maîtriser les coûts de n'avoir une seule section par département. Là ou je suis il y a 12 salariés, 20000 adhérents.
Il ne faut pas oublier le réseau militants. Les correspondants sont également là pour faire du lien entre la section et les adhérents. Nous recevons de leur part des situations que nous prenons en charge en section. Un salarié prend alors contact avec la personne en difficulté.
Si les collègues acceptaient plus volontiers de devenir correspondant en s'impliquant, nous pourrions très facilement tisser ce lien humain qui fait parfois défaut. L'entraide est une réponse mutualiste que je défends. Elle existe toujours à la MGEN et c'est pour ça que j'y suis! Les élus engagés dans les comités de section y croient et donnent de leur temps pour ça. On déplore souvent que l'engagement associatif, mutualiste faiblit. Certaines sections ont du mal à faire venir de nouveaux élus dans les comités de section. Ne restons pas seuls, rejoignons les réseaux qui mettent la solidarité au cœur de leur projet. Pour recevoir, il faut aussi savoir donner.

Bonjour Sébastien,

donc pour vous l'entrée de la mgen dans le groupe vyv n'a rien changé au niveau de, je vous cite "notre entreprise mutualiste qui ne fait pas de profit" ?

Dans ma section d' île de France il n'y a pas cette proximité avec les délégués, le dernier exemple RISIBLE est que suite à une demande de ma part par courrier recommandée avec AR, j'ai reçu dans ma boîte mail une enquête de satisfaction sur le traitement de cette demande alors que je n'ai pas encore eu de réponse à mon courrier... ;-D

Bonsoir Rosepoivrée,
Le rapprochement avec d'autres mutuelles au sein du groupe VYV n'a pas pour objectif de faire du profit pour rétribuer des actionnaires ou des salaires mirobolants. Il vise avant tout à offrir de nouveaux services au meilleur coût. Ces services ont été pensés pour être utiles aux adhérents et leur éviter des dépenses exagérées (par exemple les frais funéraires). Cela nous permettra aussi de faire reconnaître notre modèle mutualiste si différent entre l'entreprise publique et l'entreprise privée lucrative.
Bien sûr, certaines années nous ne dépensons pas tout l'argent du pot commun, cet argent que les adhérents versent sous forme de cotisations. Cet argent nous appartient toujours et alimente un fonds de réserve pour faire face aux risques que nous nous sommes engagés à couvrir. Placées, les plus-values financières viennent contenir la hausse des cotisations (quoique ces dernières années ces plus-values sont minimes voire nulles!)
Sur le 2e point concernant votre section. Il faut savoir que les sections les plus importantes ont très certainement plus de mal à faire jouer la proximité avec les adhérents. D'où l'importance d'avoir un réseau de correspondants dynamique. Si les adhérents des grosses sections se mobilisent nous aurions cette entraide dont nous avons tant besoin, et les réponses à vos questions. J'espère par ce forum y contribuer un peu et atténuer votre ressentiment !

/"Il vise avant tout à offrir de nouveaux services au meilleur coût.
Ces services ont été pensés pour être utiles aux adhérents et leur
éviter des dépenses exagérées (par exemple les frais funéraires)."/
ça fait partie du problème avec la nouvelle "grille tarifaire": avec
l'offre commune fidèle à l'esprit mutualiste,était incluse une
participation aux frais funéraires (800€? à vérifier) ; *aujourd'hui,
il faut souscrire un contrat supplémentaire type "sollicitudes"
MAIF/MGEN pour couvrir ces frais de son vivant; *quand je m'en suis
ouvert à un conseiller MGEN, il m'a répondu que ça permettait de mieux
rembourser les prothèses dentaires!...je vois surtout qu'on segmente
la protection sociale non seulement entre Sécu et "complémentaires"
mais en plus on tronçonne les "risques" sur le modèle assurantiel.
René Kermagoret

Bonjour René,
En fait, je ne faisais pas référence à la prestation supprimée mais à la création de la maison des obsèques : http://lamaisondesobseques.fr/ Les mutualistes ont décidé de créer un nouveau service pour éviter aux adhérents des frais que nous avons estimés bien trop élevés tout en offrant un service que nous voulons de qualité. Le rapprochement avec d'autres mutuelles au sein du groupe VYV le permet.

Concernant la prestation qui a été supprimée, je vous renvois aux nombreuses réponses du forum : https://nousmgen.mgen.fr/feedbacks/163383-prestations-funeraires.
Bien cordialement,

Bonjour Sébastien et Erka,

Merci pour vos tentatives d'éclaircissements.

Il n'y a que des réponses claires et des actes de la part de ma section qui feront pencher la balance pour mon changement de mutuelle ou pas...

J'attends la réponse à mon courrier envoyé en recommandé avec AR.

Cela fait aujourd'hui 1 semaine que la section l'a reçu.

A suivre...

Et PAFFFFF nouvelles augmentations des cotisations en janvier 2019 (si c'est voté en juillet, je suis certaine que ça le sera...) Merci qui ? Merci VYV ?

+0,50% formule initiale

+3,50% formule référence

+5,66% formule équilibre

+5,69% formule intégrale

Pour le moment, je reste parce qu'il y a toujours le partenariat MGEN/MAÏF mais si la MAÏF crée une mutuelle maladie j'y vais les yeux fermés...

Donc pour mon courrier en recommandé d' avril j'ai eu une réponse à côté de la plaque de ma demande... j'en rigole (jaune) encore derrière mon clavier... Heureusement que la MAÏF suit mon dossier...

Rien que la première phrase de la réponse à mon courier en dit long sur la différence MAÏF/MGEN....

MAÏF (réponse au bout d'une semaine): "Permettez-moi tout d'abord de vous souhaiter un bon rétablissement."

MGEN (réponse au bout d'un mois après intervention des expertes du forum Jessica et Angélique que je remercie au passage):" Vous nous avez signalé.......patati patata vous n'êtes pas à la bonne adresse" LOL

z' ont l'intention de me balader de services en services comme sfr, orange, etc ?

Après ça je lis dans le "valeurs mutualistes" l'humain est notre priorité essentielle" LOL "nous misons sur une culture managériale axée sur la bienveillance, une façon efficace d'atteindre nos objectifs économiques" HUM HUM HUM Y A DU BOULOT !!!!! LOL

Bon, assez rigolé, j'vais faire mes L S U ... ;-)

gcgignac
gcgignac

gcgignac

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
gcgignac

Bonjour Rosepoivrée,
Je souscris totalement à l'analyse et la conclusion concernant la MGEN et la MAIF et attends également de passer à cette dernière si elle propose une mutuelle santé indépendante de la MGEN qui n'a le mot solidarité que dans ses paroles mais pas dans ses actes.

Bonjour Rosepoivrée et Gcgignac,
Je veux juste apporter une précision. Cette dernière avait déjà été donnée l'année dernière et je ne voudrais pas qu'il y ait confusion dans les esprits de nos adhérents.
Les pourcentages dont vous parlez seraient appliqués sur le pourcentage du taux de cotisation actuel de nos adhérents. En aucun cas, il ne s'agit d'addition. Ainsi, concrètement, si l'on prend l'offre référence à laquelle vous faites allusion, il faudrait faire l'opération suivante : Taux de cotisation de l'adhérent (selon sa tranche d'âge) X 3,5% puis ensuite l'appliquer au salaire brut de ce même adhérent.
En résumé, si les propositions qui seront soumises à l'Assemblée Générale des 10 et 11 juillet sont validées, un adhérent MGEN verrait une augmentation de sa cotisation mais cette dernière ne dépasserait pas les 6€/mois. Et je prends ici les tranches les plus hautes des salaires de nos adhérents bien évidemment...
Sur le débat autour de l'opportunité de ces augmentations, je me suis déjà exprimé à ce sujet et ne le refais pas, d'autant plus si vous avez assisté aux Rencontres Mutuelles de votre section qui ont du évoquer l'ensemble du contexte financier MGEN.
Bonne journée !

gcgignac
gcgignac

gcgignac

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
gcgignac

Hélas l'esprit de la MGEN que nous avons connu n'existe plus, ses dirigeants on fait des choix dont les adhérents ont été exclus et aujourd'hui la logique est devenue avant tout financière.

J'aimerais au passage savoir quelle est la part de la communication et publicité (vous savez : avec Martin Fourcade) qui de fait est détournée de sa finalité à savoir l'assurance complémentaire des adhérents.

Depuis plus de 20 mois la MGEN me vole (je pèse mes mots en le disant) plus de 40€ par mois ce qui représente déjà près de 900€ aujourd'hui.

J'en ai assez des belles paroles qui ne sont que du vent et je fais le pari qu'il y en aura encore en réponse à ce que je viens d'écrire.

Bonjour,
"Les évolutions des prestations et des cotisations mutualises s'inscrivent dans les travaux permanents du conseil d'administration pour l'amélioration de nos offres en réponses aux attentes des adhérents et pour la pérnennité de notre modèle économique" (Christophe Laffond, vice président MGEN. Rapport d'activité 2017).
Pour participer à la vie de la la Mgen, j'en suis totalement convaincu. Je suis convaincu de la sincérité des dirigeants. J'ai pu mesurer que les paroles prononcées prennent forme dans des actes (voir le rapport d'activité ) Quelques exemples :

-Prise en charge des prestations acupunctures réalisées par des sages femmes (actes remboursables ou non par l'assurance maladie) pur MGEN Santé Prévoyance et Ôji. Soit 200 000€ de dépenses envisagées.
-Prestation MGEN psychothérapie : Augmentation de la prestation de 8€ par séance de 10 à 20€ selon l'offre souscrite. Les psychothérapeutes pourront être remboursés dans les mêmes conditions que les psychologues cliniciens. Evalutation de la dépense pour Mgen 600 000€
-Le conseil d'administration a proposé de passer de 229€ à 422 la prestation pour pause d'un appareil en résine à 14 dents, en métal : de 336 à 500€ (pour Référence) Soit en coût pour Mgen de près de 4 millions d'euros. Cette décision fait suite au constat suivant : les adhérents qui ont besoin de cette prothèse ne peuvent pas en faire la dépense.

Alors oui, la Mgen est solidaire et répartit l'argent des cotisations sur les prestations de façon la plus juste possible. Ce n'est pas parfait mais, on procède régulièrement à des ajustements.

Je suis plutôt fière de cette entreprise mutualiste et je trouve dommage qu'elle soit si peu comprise et si peu défendue par certains de ses adhérents, sans doute par méconnaissance. Pour s'en rendre compte, je propose de regarder les choses par le prisme de l'intérêt général.

Pour répondre à Rosepoivrée, je suis sincèrement navré qu'il n'y pas eu de réponse adaptée et je souscris pleinement à l'idée qu'il doit y avoir de l'humanité dans nos réponses et dans le traitement des dossiers. Nous avons encore des progrès à faire dans ce domaine, c'est certain. Cette humanité ne peut venir que de la bonne volonté des salariés. C'est également aux adhérents, à nous, de nous organiser pour apporter des réponses humaines. Le rapport d'activité de 2018 s'intitule "nous sommes la Mgen de demain", alors construisons la ensemble... sans saper les fondations.

gcgignac
gcgignac

gcgignac

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
gcgignac

@Sébastien Barbati
Vous dites "je souscris pleinement à l'idée qu'il doit y avoir de l'humanité dans nos réponses et dans le traitement des dossiers" ... en ce qui me concerne je constate des pratiques sur le terrain en contradiction.

Quant aux fondations de la MGEN il y a longtemps qu'elles ont été sapées : le "chacun selon ses moyens" appartient au passé quoique vous en disiez (les cotisations ne sont plus les mêmes suivant les revenus), de même la rencontre et le dialogue ont disparu.
Et quand on veut rencontrer quelqu'un on me propose un rendez-vous en délégation durant mes heures de travail et en ayant à minimum 2 heures de trajet aller/retour (quand cela circule bien !) pour y aller, où sont l'humanité et le service dans cette logique ?

La MGEN de demain ? Elle a tourné le dos à ses valeurs d'origine et ne parlez pas s'il vous plait de méconnaissance à quelqu'un qui y est depuis plus de trente ans : je l'ai connue plus solidaire, moins technocratique, plus humaine et surtout moins financiarisée qu'elle l'est devenue.
Alors non, la Mgen est moins solidaire et ne répartit pas l'argent des cotisations sur les prestations de façon la plus juste possible, ne serait-ce qu'en en jetant par la fenêtre de la publicité : je ne cotise pas pour cela !

jaco62
jaco62

jaco62

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
jaco62

Cette année, 7,5% d’augmentation de la cotisation et 5,66% en + annoncés en janvier 2019 pour ce qui me concerne, modeste retraité, c’est énorme ! 6€/mois en +, ça fait 72€/an ajoutés à toutes les augmentations que nous subissons (CSG, eau, gaz, électricité etc...) ! Je suis d’accord avec l’avis bien ciblé de Mr gcgignac. Nous ne pourrons pas subir de telles augmentations chaque année ! Que font les délégués élus ? Dur dur !

Envoyé de mon iPad