4 commentaires

Bonjour Louise,
Tout d'abord, en ce qui concerne la méthode pour mettre son avis, il vous suffit de cliquer sur "commenter" pour pouvoir vous exprimer. Après, vous avez tout loisir de lancer une discussion comme vous le faites en créant cette dernière en cliquant sur "Partager son avis" qui se situe en haut du forum. Je vous mets un tutoriel en pièce jointe pour vous aider. Depuis que j'ai fait ce tutoriel, le sondage a changé de positionnement sur le forum. Il se trouve désormais en haut de page.
Pour ce qui est de la médecine préventive, les délégués et militants MGEN sont en ce moment même en phase de réflexion sur le futur projet stratégique de notre mutuelle. Je pense pouvoir dire aujourd'hui que, compte tenu des interventions des uns et des autres, sur ce forum et en dehors (au sein des sections départementales), les choses évolueront très vite. Je vous engage donc à suivre les évolutions de nos offres dans le courant de l'année 2018.
Merci de votre intervention et n'hésitez pas à revenir nous voir.

Bonjour Sylvie, bonjour Louise,
La médecine préventive est constitutive de l'ADN mutualiste : nous pensons qu'il est toujours mieux de ne pas attendre la maladie pour agir positivement sur sa santé et son hygiène de vie. Le rôle des mutuelles ne se limite donc pas à rembourser des soins, il consiste aussi à offrir un accompagnement à nos adhérent(e)s pour un maintien en bonne santé.
De manière très concrète, des initiatives tout à fait conséquentes ont déjà été lancées : la mise en ligne du site MMMIEUX (consultable sur : https://www.mmmieux.fr/ et qui donne l'avis de spécialistes sur toute une série de sujets en santé et en bien-être) ou encore le lancement sur l'ensemble du territoire de Vivoptim (programme e-santé de prévention des risques cardio-vasculaires, consultable sur : https://www.vivoptim.fr/).
De manière plus prospective, Gilles évoquait les travaux en cours autour de notre projet stratégique.
Sans préjuger des arbitrages qui seront opérés, on peut noter que de nombreuses propositions déjà formulées concernent très clairement la médecine préventive.
Dès que ces choix seront connus (au cours de l'année 2018), nous pourrons, discuter avec vous des projets qui viendront renforcer notre offre d'accompagnement et de services autour de la médecine préventive.