11 commentaires

Bonsoir Fan,
Je vais me renseigner auprès de différentes personnes sur les questions que vous posez afin d'essayer de tirer cette histoire au clair le plus vite possible. Cela peut prendre quelques jours mais j'y apporterai une réponse.
Si, par ailleurs, un autre animateur ou animatrice du forum a envie de répondre avant, qu'il ne se gêne pas ! C'est en équipe que nous aurons le plus de chances d'avoir une réponse complète et une vraie discussion.
Merci de votre patience Fan et excellente soirée !

Bonjour Fan,
Il m'aura fallu un peu de temps (plus que de raison) pour vous répondre mais c'est aujourd'hui le cas... Merci de votre patience.
Ce rattrapage d'allocation handicap MGEN n'est effective que jusqu'à l'année qui précède l'instruction du dossier à la date du 1er janvier.
Par exemple, dossier instruit le 24 janvier 2018 : rattrapage au 1er janvier 2017 ! C'est une circulaire qui en fixe les limites donc ce n'est pas dérogatoire.
J'espère que cela est clair et nous permettra de clore ce problème.
Bonne journée.

Fan
Fan

Fan

Niveau
0
Score
7
Custom field 1
Fan

Bonjour Gilles,
La circulaire est-elle interne à la MGEN ?
Si oui, nous pouvons considérer qu'une évolution est envisageable dans le sens d'un rattrapage équivalent à ce qui se passe pour d'autres prestations.Il me semble que vous en aviez convenu lors d'un précédent échange à ce sujet .
Il est inconcevable que ce soit la date de l'instruction du dossier qui détermine la période de référence du rattrapage quand on constate des retards dans l'instruction de certains dossiers .
Cordialement

Fan,
Oui c'est une circulaire interne à MGEN. Des évolutions sont très certainement possibles si elles sont votées en AG. Pour l'instant sa rédaction est faite ainsi et nous devons l'appliquer en l'état.
Bonne soirée.

d.laurence
d.laurence

d.laurence

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
d.laurence

Bonjour,

Je suis bien contente de trouver votre post, en effet j'ai découvert cette allocation par hasard en décembre 2017, j'ai effectué par mail une demande de dossier (pour mon mari) le 25 décembre 17.

Le 19 janvier 2018 toujours rien, j'ai donc appelé la plateforme qui m'a passé la section d'Arras et là, le Monsieur en ligne me dit que de toutes les façons votre mari vient d'avoir 60 ans donc c'est perdu et qu'il n'existe pas de rétroactivité pour cette allocation...

Je lui ai parlé de la prestation aidant mais il ne connaissait pas...

Donc j'ai pris un rendez-vous sur place, sachant que c'est pas la porte à côté mais bon.

La raison invoqué pour le non-envoi de dossier : du 25/12/17 au 01/01/18 les vacances ; et puis maintenant que mon mari à 60 ans.

Mais du 02 janvier au 19 janvier c'est pas les vacances, donc quel motif ?

Pas moyens de savoir quels documents apporter : je prend donc toutes les décisions de la MDPH, les avis IR...

Personne ne semble pouvoir donner d'éclaircissement.

Merci pour votre réponse.

Fan
Fan

Fan

Niveau
0
Score
7
Custom field 1
Fan

Bonjour d.laurence,

Merci de nous faire part de votre expérience qui contribuera peut-être à faire avancer les choses .
Je vous invite à vous rendre sur l'espace "MGEN et vous" où la problématique est également abordée .
Bien cordialement

Bonjour Laurence,
Je vous mets en pièce jointe un scanner du formulaire "Dispositif Handicap" que vous pouvez obtenir en section départementale MGEN. Je pense qu'avec ce dernier, vous pourrez déjà obtenir des réponses à certaines de vos questions.
La qualité du document n'est pas au top mais je pense que c'est lisible...
Bonne journée.

d.laurence
d.laurence

d.laurence

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
d.laurence

Bonjour Fan,

Eh bien je vais faire court :

Pour la section d'Arras, il n'existe pas de rétroactivité, c'est faux, tout comme ce qui ce dit ici d'après l'agent que j'ai eu en ligne, et comme pas de dossier déposé avant 60 ans,(dossier jamais reçu!) c'est perdu.

voilà, au revoir

Fan
Fan

Fan

Niveau
0
Score
7
Custom field 1
Fan

Bonjour d.laurence,
Bonjour à toutes et à tous,
@d.laurence
En effet, la notion de rétroactivité, telle qu'elle est présentée sur le forum, est analysée par rapport à la date d'instruction du dossier . Il s'agit de la rétroactivité du paiement en rapport avec la date de la demande et non de la rétroactivité de la prise en charge des droits attribués par la mdph.
On joue sur les mots qui ne sont pas forcément appropriés .
C'est pour cela qu'il est nécessaire de faire évoluer les choses au niveau des droits initiaux.
Dans votre cas, la demande de dossier avait été formulée à temps mais elle n'a pas été suivie d'effet pour cause de vacances à la section mgen.
Il existe des moyens de recours mais, je vous l'accorde, votre situation se situe dans un créneau défavorable du fait de l'âge de votre conjoint et dans une perspective financière quasiment nulle .
Pour ce qui est du jugement sur le fonctionnement du forum par la section d'Arras, il met en évidence les incohérences et l'incompréhension liées à la gestion de l'allocation handicap, sur le fond et sur la forme, contrairement à la gestion des droits ouverts au titre des autres prestations .
@toutes et tous,
Il serait intéressant de connaître les motivations des inspirateurs de la circulaire interne qui prévaut actuellement à la mgen à ce sujet car elle soumet cette prestation à des règles incongrues .
La situation connue de d.laurence, dans sa section, ne représente sans doute pas un cas isolé .
Elle justifie de poser la question de la validité de sa démarche, effectuée dans les délais, et de la non transmission du dossier par la mgen dans le délai imparti .
Cordialement

Fan
Fan

Fan

Niveau
0
Score
7
Custom field 1
Fan

Bonjour à toutes et à tous,
Je reprends une réponse fournie par un expert mgen ci-dessous:
"L'allocation handicap est versée trimestriellement.

Voici le détail de la participation MGEN :

Le taux d'incapacité est de 20 à 50% = 200 euros + 100 euros(si quotient familial inférieur à 10000 euros)
Le taux est supérieur à 50% = 350 euros + 150 euros (si quotient familial inférieur à 10000 euros)
Des prestations complémentaires peuvent être versées notamment pour l'aménagement du domicile et/ou véhicule mais aussi pour l'acquisition de matériel lourd."

Aurélie"
Il est à noter que les montants de 200,00€, 300,00€, 350,00€ ou 500,00€ représentent le montant annuel de l'allocation handicap attribuée le cas échéant . Au vu de ces montants relativement faibles, on ne peut pas concevoir que des règles très strictes encadrent leur attribution comme c'est le cas actuellement .
Cordialement