5 commentaires

Gilles
Gilles

Gilles

Niveau
0
Score
34
Equipe
Custom field 1
Gilles

Bonjour Ange 54,
Je perçois dans vos propos de la colère et une forme d'injustice.
Je vous rassure, les retraités de plus de 65 ans sont toujours les bienvenus à MGEN ! Pour ce qui relève de l'éligibilité, cette question a déjà été débattue sur ce forum et je ne referai pas ici la synthèse de ce que vous pourrez lire par vous-même. Je vous dirais simplement que ce choix décidé effectivement il y a plusieurs années ne correspond plus aujourd'hui à la réalité du terrain. L'âge de départ à la retraite évoluant tranquillement (mais sûrement) vers 65 ans, on peut dorénavant se poser la question du recul de l'âge limite des mandats électifs. C'est une vraie question !
Pour le reste, je suis en désaccord avec vous sur les coûts que vous évoquez. Le ratio prestations sur cotisations est effectivement plus important dans la tranche d'âge dont vous parlez que dans les autres catégorie d'adhérents. C'est un fait indéniable...
Dernière chose, je ne comprends pas le lien que vous faites entre cette information et la solidarité. Notre modèle est toujours solidaire mais il doit prendre en compte l'ensemble des facteurs qui le régissent.
Je vous renvoie à un post que j'avais fait il y a quelques mois et que vous trouverez ici https://nousmgen.mgen.fr/feedbacks/167806-projet-loi-financement-securite-sociale-2018
Très cordialement.

Vous avez raison, à partir du moment où vous êtes adhérent, vous devriez pouvoir être élu de la mutuelle. Une notion de limite d'âge peut être questionnée quand le nombre d'élus âgés voire très âgés est plus important que le nombre d'élus jeunes ou d'âge moyen. Quel que soit l'âge des élus, il est important qu'ils soient représentatifs des adhérents au sens large. Au fond, le sens de mon propos est que l'âge n'est pas vraiment le sujet. Une autre vision pourrait-être portée, celle de la limite dans le temps des mandats. Après un temps donné, les élus laisseraient la place à de nouvelles volontés.

Armand T
Armand T

Armand T

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
Armand T

Bonjour,
Et oui... comme le titre d'un livre écrit en autres par d'éminents médecins en gériatrie... "On tue les vieux" !
Qu'ils ne soient pas ou plus élus... voire représentés... ne choque pas grand monde. Et c'est inadmissible !!!
On leur demande de payer plus parce qu'il paraît qu'ils coûtent de plus en plus à la société alors qu'ils ont cotisé plein pot dès leur début à la MGEN, en toute solidarité... où est cette solidarité de nos jours... où sont aujourd'hui ces jeunes adhérents que nous, nous étions ? Aujourd'hui, les jeunes veulent payer le moins possible... la solidarité n'est plus ce qu'elle était !
Quand on est vieux, il faut se faire oublier...
Pourtant, les jeunes seront vieux aussi un jour !
Bonne Soirée... Jeannine T.

Bonjour Armand et/ou Jeannine,

«Je suis jeune, il est vrai; mais aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années» faisait ainsi dire Corneille à Rodrigue dans Le Cid.

Je tiens à vous assurer qu'il n'y a pas de conflit de générations au sein de MGEN qu'une seule valeur guide, celle de la solidarité:

- Solidarité entre les bien-portants et les personnes soumises à des aléas de santé,

- Solidarité entre les personnes aux revenus confortables et les plus démunis,

- Solidarité entre les générations.

Dans le contexte évolutif de la société qui a vu la moyenne d'âge de nos adhérents passer de moins de 30 ans à plus de 55 ans en une quarantaine d'années, ces solidarités ont été organisées pour que la structure MGEN perdure et puisse offrir le meilleur à tous: c'est pourquoi notre système contributif qui prévoit une cotisation plancher et une cotisation plafond, a modulé ses taux de cotisation en fonction de tranches d'âge.

MGEN reverse plus de 90 % des cotisations perçues en prestations mutualistes. Le solde est constitué par :

- nos frais de gestion,

- le maintien de nos réserves légales telles que l'imposent le code de la Mutualité et les règles de solvabilité,

- les contributions légales décidées par l'état auxquelles nous sommes soumis: la taxe CMU et la taxe sur les  contrats santé solidaires et responsables fortement relevée en 2011.

MGEN étant une entreprise de l'Economie Sociale et Solidaire, il n'y a donc aucune rémunération d'actionnaire puisqu'il n'y a pas d'actionnaire.

Je confirme les propos de Gilles puisqu'il reste un fait indéniable que le rapport prestations sur cotisations,  supérieur à 90 % globalement, augmente en fait au fur et à mesure que l'âge avance, si on le considère par tranches d'âge.

Enfin concernant la limite d'âge à 65 ans pour être élu MGEN,  elle a été décidée il y plus de 25 ans, alors pour favoriser les renouvellements; c'est vrai qu'elle continue de faire l'objet de débats. Comme l'a dit Fabienne, d'autres pistes sont possibles comme la limitation dans le temps des mandats.

Je tiens à vous assurer que nos anciens élus ne sont pas exclus et il leur est proposé de continuer à siéger à titre honoraire, s'ils le souhaitent. Leurs avis éclairés sont écoutés avec attention que ce soit au sein de nos Sections MGEN qu'au sein des Club Santé Sénior MGEN jusqu'ici dénommés Club des Retraités MGEN.

MGEN est une structure démocratique au sein de laquelle chacun a sa place!

Avec mes plus cordiales salutations mutualistes,

 

Armand T
Armand T

Armand T

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
Armand T

Bonsoir,
François, merci pour votre commentaire "MGEN"... mais encore faut-il cerner la réalité du terrain, cela dit gentiment bien sûr !!!
Bonne soirée... Jeannine T.