3 commentaires

Bonjour Fan,
Pour le vivre, le lien entre les propositions des adhérents et la prise de décision n'est pas si direct. Le processus est long et surtout multicanaux. Nous, militants élus, passons beaucoup de notre temps à dialoguer et à écouter les adhérents (comme ici dans ce forum, mais aussi physiquement). Nous mettons en œuvre la circulation de l'information : écouter pour décider, mais aussi expliquer suite à la décision.
Que les adhérents soient écoutés et entendus, je n'en ai plus de doute. Cependant, la prise de décision est forcément, à terme, un arbitrage entre des attentes souvent contradictoires et/ou incompatibles et/ou impossibles financièrement. Les propositions – quelles qu'elles soient - ne se retrouvent jamais reprises entièrement.
Chaque proposition est étudiée, travaillée, amendée avant d'être validée par un vote. Notre processus est plutôt celui d'une co-construction et d'une démocratie de consensus que les élus (élus locaux et administrateurs) mettent en oeuvre.
Ensuite, quand à votre proposition d'une démocratie plus directe à la MGEN. Je n'y serai personnellement pas favorable. Non par principe, mais par pragmatisme ; le lieu de cette démocratie directe serait celui des assemblées départementales. Force est de constater que les adhérents ne s'y rendent pas en nombre suffisant pour que ces assemblées soient représentatives.
Finalement, le système actuel n'est sans doute pas parfait, mais il est sans doute le moins mauvais pour déployer le mécanisme d'écoute multicanaux que j'évoquai précédemment.
Bien cordialement,

Fan
Fan

Fan

Niveau
0
Score
7
Custom field 1
Fan

Bonjour Marie, bonjour à toutes et à tous,
Marie, je vous remercie pour votre commentaire auquel j'apporterai les précisions suivantes .
Bien sûr, le présent forum n'est pas un outil de gestion démocratique directe mais plutôt une source d'inspiration même si la démonstration n'en est pas faite .
Il va de soi que ce n'est pas non plus au sein des assemblées délibérantes qu'elle pourrait s'exprimer .
La représentation en est par nature un aménagement à l'instar de ce que nous connaissons dans nos institutions nationales et locales . Je pense que nous sommes d'accord sur ce point .
Toutefois, à l'ère du numérique omniprésent, qui permet de voter en ligne ainsi que la MGEN nous a permis de le faire pour élire nos représentants, il est tout à fait réaliste de donner l'accès à une expression directe de tous les adhérents .
Ainsi, chacun d'entre nous aurait-il la possibilité de voter sur la base de propositions faites par les instances de gouvernance de la MGEN .
Il n'y aurait pas motif à inquiéter la MGEN par la mise en place de cette procédure .
Au contraire, cette reconnaissance véritable du rôle des adhérents pourrait être un exemple à montrer à d'autres structures dont les valeurs se rapprochent au sein de l'économie sociale et solidaire .
Encore faut-il en avoir la volonté .
Cordialement

Bonjour Fan,
Merci pour votre réponse... et votre proposition du vote numérique auquel je dois bien avouer que je n'avais pas songé en formulant ma réponse. Comme quoi nous sommes parfois enfermé dans des schémas de pensées et qui fait - encore une fois - la preuve d'une intelligence collective.
Bien cordialement,