A l'attention des utilisateurs du forum

A partir du 22 mai 2019, vous devrez utiliser un compte MGEN Connect pour vous connecter au forum.

Vous n’avez pas encore de compte MGEN Connect ?

Créez-en un dès à présent >


Vous souhaitez poster un message pour la 1ère fois sur le forum ?

Les inscriptions au forum sont fermées, pour cause de maintenance, jusqu’au 22 mai inclus.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

Les connexions au forum sont temporairement bloquées aujourd’hui, pour cause de maintenance.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

Les connexions au forum se font désormais grâce à votre compte MGEN Connect.

Si vous n’avez toujours pas créé de compte MGEN Connect, cliquez ici

6 commentaires

Bonsoir Christian,
Il me semble que votre question n'est hélas pas du ressort de la mutuelle mais relève des actes médicaux remboursés par la Sécurité Sociale. De nombreux spécialistes pratiquent les dépassements d'honoraires et les surprises peuvent être de taille entre le secteur public et privé.
Maintenant, ce que vous relatez en dit très long sur les comportements de certains spécialistes dans les établissements où ils exercent. Personnellement, je pourrais vous raconter exactement les mêmes déboires et étonnements lors de l'accouchement de ma femme car le gynécologue est arrivé dans la salle d'accouchement juste avant la naissance de mon fils. Pourtant, la sage femme et moi-même avons tout fait pour rassurer et réconforter ma femme pendant plusieurs dizaines de minutes sans l'aide de personne ! Cela n'a nullement empêché ce gynécologue de signer l'acte de naissance pour empocher la prime qui va avec !
Il est anormal (c'est un point de vue très personnel), de constater que le travail de professionnels ne soient pas mieux considéré et retribué à sa juste valeur...

Bonjour,
Ceci n'est pas normal, je vous rejoins.
J'ai vu pour ma part un compte-rendu opératoire, qui laisse songeur. Le professeur n'arrive qu'en toute fin d'opération (orthopédie) pour vérifier qu'une prothèse a été bien posée et refermer l'ouverture pratiquée. C'est un collègue moins "côté" qui a pratiqué toute l'opération, mais les dépassements d'honoraires ont bien été facturés. On ne peut que déplorer ces pratiques.
Bonne journée.

M Therese
M Therese

M Therese

Niveau
0
Score
0
Custom field 1

Ayant affaire à un rhumatologue d'une clinique privée, la consultation m'a coûté 75€ et je suis remboursée de 28€. Je cotise au plafond intermédiaire. pensez- vous que ce soit suffisant?

Bonsoir M. Thérèse,
Il faudrait connaître votre offre et savoir si ce médecin pratique les dépassements d'honoraires...
Très cordialement.

M Therese
M Therese

M Therese

Niveau
0
Score
0
Custom field 1

Mon offre ( je l'écris dans mon commentaire) est l'offre "Intermédiaire"
et comme je L' ECRIS le remboursement par la MGEN est de 28€ alors que
la consultation du spécialiste se monte à 75€.

A ce tarif pourrai- je me soigner longtemps alors que je cotise depuis
1964 et que j'ai essuyé les augmentations à partir de 70 ans?

cordialement,

M. T. Chatain

P. S. les offres mutualistes sur des sorties ou des produits ne sont
d'aucun intérêt. L'essentiel doit être réservé à la*santé.*

Bonjour Marie Thérèse,
Au risque de me répéter, l’offre intermédiaire dont vous parlez n’existe pas. J’imagine que vous parlez de l’offre référence.
Si c’est bien cela, vous savez, par l’intermédiaire de votre espace personnel, tout ce à quoi vous avez le droit dans cette offre enter.e de remboursement et de services.
C’est un choix stratégique de la mutuelle de dire que les soins effectués en dehors du secteur conventionné et avec dépassements d’honoraires ne sont pas pris en charge dans toutes nos offres. C’est dans l’esprit mutualiste et solidaire. Vous pouvez ne pas être d’accord mais c’est ainsi pour le moment.
Pour autant, dans votre post scriptum, vous avancez un autre facteur. Celui qui nous permet de vous solliciter (avec votre accord) sur des offres qui sont susceptibles de vous intéresser. C’est ici aussi un choix de MGEN. On peut considérer que ce n’est pas la priorité du moment et je peux le concevoir car la santé est primordiale.
Très cordialement.