2 commentaires

Bonjour Marie,
MGEN en tant qu'organisme complémentaire a fait le choix de ne pas compléter le remboursement des médicament remboursés par la sécurité sociale à 15 % pour les raisons suivantes:

  • L'élément qui a poussé le régime obligatoire à se désengager, est le service médical rendu jugé insuffisant,
  • Si nous avions décidé de prendre en charge le ticket modérateur (part non remboursée par la sécurité sociale) nous verserions 85 % de du tarif de responsabilité au seul titre du régime complémentaire!
  • Cependant MGEN a effectivement créé pour l'offre MGEN Intégrale un forfait de 50 € par an pour les médicaments non remboursés par la sécurité sociale ou peu remboursés (15 % en l'occurrence).
    Cette notion de service médical rendu est certes subjective puisque selon vos propos, ces médicaments soulagent vos allergies.
    Enfin vous comparez ce forfait avec la forfait "Se soigner autrement" qui est de 150 €/an pour MGEN Intégrale. Cependant il s'agit d'un forfait global de 150 € qui ne concerne pas seulement l'homéopathie non remboursable, mais également 4 autres types de frais:

    • l'ostéopathie,
    • les actes médicaux d'acupuncture,
    • les consultations de diététicien,
    • la chiropraxie.
    • Bien à vous,
      François.

Marie
Marie

Marie

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
Marie

Bonjour François,

en réponse à votre courriel, je précise qu'outre le médicament remboursé à 15 %, pour mes allergies le médicament concerné "polaramine" n'est plus remboursé car il causait des problèmes d'endormissement chez certaines personnes et de nouveaux médicaments étaient apparus (sans effet dans mon cas) D'ailleurs je dois être continuellement en possession d'une dose de médrol et de 2 doses de polaramine injectable au cas où je ferais une allergie alimentaire grave (injection non remboursée également).

Vous m'indiquez que le forfait à 150 € comprend 4 autres types de frais oui mais je n'en ai jamais utilisé aucun. De même, le forfait à 50 € comprend 3 types de soins

Médicaments remboursés Sécu 15%

honoraires de dispensation

et médicament prescrits non remboursés".

que l'on se trouve de plus en plus amené à utiliser. (avec la baisse des engagements de la sécurité sociale)

Quand on entend de plus en plus mettre en doute l'efficacité de prescriptions homéopathiques qui n'ont pas été soumis aux mêmes test d'efficacité semble t'il, je ne comprends pas cette position. Si je pouvais me soigner avec d'autres médicaments efficaces et remboursées, je le ferais. N'est ce pas la aussi une possibilité de "se soigner autrement". On pourrait aussi dire qu'il existe des kinésithérapeutes alors pourquoi l'osthéopathie à hauteur de 150 €

Les personnes qui n'utilisent que le forfait pour l'homéopathie bénéficie de 150 € uniquement sur ce poste. Je ne demande pas le remboursement intégral mais simplement un traitement identique.

Cordialement,

Marie
MGEN en tant qu'organisme complémentaire a fait le choix de ne pas compléter le remboursement des médicament remboursés par la sécurité sociale à 15 % pour les raisons suivantes:

L'élément qui a poussé le régime obligatoire à se désengager, est le service médical rendu jugé insuffisant,
Si nous avions décidé de prendre en charge le ticket modérateur (part non remboursée par la sécurité sociale) nous verserions 85 % de du tarif de responsabilité au seul titre du régime complémentaire!
Cependant MGEN a effectivement créé pour l'offre MGEN Intégrale un forfait de 50 € par an pour les médicaments non remboursés par la sécurité sociale ou peu remboursés (15 % en l'occurrence).

Cette notion de service médical rendu est certes subjective puisque selon vos propos, ces médicaments soulagent vos allergies.

Enfin vous comparez ce forfait avec la forfait "Se soigner autrement" qui est de 150 €/an pour MGEN Intégrale. Cependant il s'agit d'un forfait global de 150 € qui ne concerne pas seulement l'homéopathie non remboursable, mais également 4 autres types de frais:

l'ostéopathie,
les actes médicaux d'acupuncture,
les consultations de diététicien,
la chiropraxie.
Bien à vous,

François.