14 commentaires

Gilles, Président de la section MGEN du Morbihan
Gilles, Président de la section MGEN du Morbihan

Gilles, Président de la section MGEN du Morbihan

Niveau
0
Score
34
Equipe
Custom field 1
Gilles, Président de la section MGEN du Morbihan

Bonsoir Odile,
Votre question aurait sans doute une réponse plus rapide et précise sur http://mgenetvous.mgen.fr/
Je me risque peut être mais je n'ai jamais entendu pareille information... Je ne pense pas que l'un est obligatoire pour l'autre mais peut être que je fais erreur.
N'hésitez pas à contacter nos collègues avec le lien ci-dessus et poser leur la question...
Très cordialement.

Odile
Odile

Odile

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
Odile

Merci Gilles pour votre réponse mais j'ai déjà contacté par mail la mutuelle région Paca dont je suis adhérente (MGET)depuis 1995 et devenue MGEN depuis 2016. Ils m'ont répondu de contacter Alptis ce que j'ai fait! d'abord par mail puis sans nouvelles je leur ai téléphoné et c'est là que le conseiller m'a dit qu'il m'était impossible de faire ma résiliation. J'ai recontacté cette fois-ci la MGEN par téléphone qui doit se renseigner.. j'attends leur appel mais je voulais déjà poser ma question sur le forum pour savoir si quelqu'un avait déjà été dans cette situation, car des augmentations de plus de 30% sans que l'on puisse s'y opposer c'est incroyable.En plus cette adhésion s'est faite d'office avec la fusion MGET/MGEN
J'espère obtenir une réponse adéquate car je ne voudrais pas résilier mon contrat MGEN.
Merci encore et très bonne soirée
Cordialement
Odile

G2Kna
G2Kna

G2Kna

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
G2Kna

Bonjour Odile. Je crois comprendre que vous êtes une "ex" MGET devenue MGEN. C'était mon cas et j'avais 2 contrats prévoyance (et même x par 2 pour mon épouse). ces contrats étaient lorsque j'e les avais prescrits GÉRÉS par la MGET. Lors de la fusion, la MGET a confié leur GESTION à la société privée Alptis. J'ai tout de suite réagi car je ne voulais pas que mes contrats d'assurances (Eh oui, on dira ce qu'on veut mais c'est de l'assurance!) soient gérés par du privé. J'ai donc réussi à les résilier car je prévoyais (sans jeu de mot!) un risque d'augmentation du coût de gestion. Ce qui est arrivé dès la 1ère année. Cela a été très difficile : téléphone (MGEN -puisque MGET ne répondait plus, Alptis, Caisse de prévoyance ou étaient souscrits les contrats.. + lettres recommandées + re téléphone...jusqu'à ce qu'enfin une correspondante chez Alptis écoute mes arguments et accepte de résilier nos (4) contrats. Donc, c'est possible. Bien sûr, j'y ai laissé quelques plumes car j'avais cotisé pendant 10 années. J'aurais dû attaquer l'ex président de la MGET mais ...j'en avais assez! Tant pis. De +, ces contrats, pour en bénéficier (J'ai eu à gérer le cas de ma mère) faut ^pas trop rêver. Il y a d'abord, les points concernant l'autonomie puis les délais de carence. Donc on peut espérer quelque chose (je caricature un peu) quand on décède! Donc ne désespérer pas. Ouvrez plutôt un bas de laine .

Odile
Odile

Odile

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
Odile

Merci à vous G2Kna, vos propos confortent ce que je pensais et ce qui risque de se passer. En effet pour pouvoir bénéficier de cette assurance et avoir le droit à un "petit quelque chose" il faut vraiment remplir des conditions drastiques!! De plus avec les augmentations successives et très élevées de leurs cotisations, on a l'impression d'être pris en otage. Autrement dit s'ils décident une augmentation de 100€ sur une année on doit payer sans rien dire! Cette année pour moi, elle a été de presque 40€ ! Je trouve que c'est une arnaque et ne comprends pas que la MGEN cautionne ce genre de pratique. Je me demande si c'est vraiment légal.
De toute façon je vais envoyer à Alptis un courrier en recommandé pour résilier mon contrat en leur spécifiant bien que j'annule tout prélèvement de leur société. Je vais également demander un double du contrat qui nous lie et donc portant ma signature!
Il y a plus d'une semaine, je leur avais envoyé un mail auquel ils n'ont pas eu la décence de me répondre.De plus pourquoi sur leur site internet ne peut-on pas accéder avec notre identifiant?
J'aimerais que les responsables de la MGEN se penchent sérieusement sur ce problème et que le sujet soit mis à l'ordre du jour lors de leurs réunions.
Bonne fin de week-end G2Kna et encore merci pour votre message.
Odile

Gilles, Président de la section MGEN du Morbihan
Gilles, Président de la section MGEN du Morbihan

Gilles, Président de la section MGEN du Morbihan

Niveau
0
Score
34
Equipe
Custom field 1
Gilles, Président de la section MGEN du Morbihan

Bonjour Odile,
Je reviens vers vous et vos interrogations après avoir pris quelques renseignements.
Vous pouvez quitter Alptis et rester à MGEN. Par contre, il n’est pas souhaitable que vous arrêtiez votre contre contrat dépendance car vous ne trouverez pas meilleur compromis chez les concurrents.
Bonne journée.

Bonjour,
Sur ce contrat Alptis : en effet, pendant plusieurs années, il n'était pas possible de résilier son contrat Alptis sans résilier MGEN.
Ce n'est plus le cas.
Je vous invite tous les deux à prendre RDV en section, pour être conseillés au mieux dans vos démarches. Le conseiller saura vous orienter vers le meilleur choix pour vous. Nous proposons désormais un contrat "Prévoyance actif renforcée", qui permet une meilleure prise en charge des primes en cas d'arrêt de travail, ce contrat doit vous être proposé en fonction de votre situation personnelles et de vos revenus. Je rejoins Gilles sur la dépendance, ne risquez pas de vous défaire d'un contrat que vous ne pourriez souscrire ailleurs, si votre âge par exemple ne vous le permettait pas.
Bonne journée.
Bien à vous,

Re bonjour,
J'ai compris Odile que votre question de départ portait sur le module CNP/ALPTIS, contrat « Incapacité et Invalidité ». Je vous ai répondu que vous pouviez désormais résilier. Ce module a vocation à être remplacé par la garantie "Prévoyance Actif Renforcée" de la MGEN.
Je n'avais pas saisi que votre question pouvait concerner la dépendance.
Après recherches, il s'avère qu'il existe 4 contrats dépendance Alptis.
2 contrats sont en inclusion obligatoire avec l’offre MGEN MSP. (N° 5643 J issu de l’offre MOI et N° 0263 L issu de l’offre RSP) : ils restent obligatoires pour les adhérents et ils ne peuvent en démissionner qu’en démissionnant de l’offre MGEN MSP.
Les contrats N°6065 S et N°995 G sont des contrats en offres additionnelles aux précédents contrats et ont la particularité de doubler les montants d’indemnisation. Les adhérents peuvent en démissionner sans démissionner de l’offre MGEN MSP.
Je vous invite à prendre RDV avec un conseiller pour faire le point sur votre situation.

Odile
Odile

Odile

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
Odile

Merci à Gilles et à Stéphanie pour leurs réponses. J'ai en effet un contrat dépendance 5643J.Mais vu le nombre de critères à remplir pour espérer obtenir quelque chose en cas de dépendance et vue l'augmentation énorme cette année de plus de 30% je ne veux plus de ce contrat. Quelle va être l'augmentation pour l'année 2020 ??? Soi-disant que nous bénéficions d'un tarif modéré calculé sur les actifs et les retraités! Nos retraites n'ont pas augmenté. Pourquoi est-ce une société privée et non la MGEN qui gère ce contrat.Je ne veux pas résilier mon contrat MGEN car les cotisations sont basées sur les revenus de l'année mais pour Alptis je ne pense pas que ce soit le cas.J'ai vraiment l'impression de me faire arnaquer et de me sentir piégée. Cette pratique est-elle légale? Je me renseigne pour l'instant mais je vais envoyer un recommandé à Alptis pour annulation du contrat.Et pour terminer, pourquoi n'est-il pas possible d'avoir accès chez Alptis (grâce à notre identidiant) à nos données personnelles et informations sur leur site internet.
Merci et bonne soirée

alain37
alain37

alain37

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
alain37

bonjour

je suis un ancien MGET avec le fameux contrat Alptis 5643J pour la dépendance (j'ai réussi à échapper au second contrat Alptis (2245Q) en ne renvoyant pas l'ordre de prélèvement à signer.......
Personnellement l'augmentation depuis 2016 est de 66 % (92 à 139 € par an ) pour une augmentation des prestations d'environ 1% (normal, c'est indexé sur l'indice des traitements de la FP......)
et le courrier précise que cette augmentation est approuvée par la MGEN.
Sans juger le rapport qualité prix de ce contrat (les simulations de contrat dépendance MGEN que j'ai faites étaient plus élevées), le principe même d'une augmentation de 66% sans aucune explication me parait tout simplement scandaleux sur la forme, et je suis surpris que cela n’entraîne pas plus de demandes d'explication auprès de la MGEN qui a validé l'augmentation.

Odile
Odile

Odile

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
Odile

Merci Alain pour votre témoignage. Effectivement, je suis surprise qu'il n'y ait pas plus de réactions de la part des mutualistes et du fait que la MGEN cautionne ces augmentations très élevées et successives.Que faut-il faire pour que les responsables prennent conscience du problème? Faut-il lancer une pétition pour qu'enfin nous soyons écouté? C'est un sujet sur lequel, ils doivent sérieusement se pencher. Si nous ne voulons pas de complémentaire dépendance, c'est notre droit! alors pourquoi nous y obliger en nous faisant payer des cotisations qui de plus sont gérées par une société privée!

Audrey
Audrey

Audrey

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
Audrey

Bonjour,
Il serait temps que MGEN prenne ses responsabilités et protège ses adhérents.
Ces contrats collectifs souscrits par MGET (qu'au passage, les adhérents ont quand même accepté : c'était bien stipulé dans le règlement des garanties) peuvent être résiliés par le souscripteur
MGEN : interrogez vos adhérents!!!!! et agissez en conséquence
Avec l'envol des cotisations, ces contrats perdent beaucoup de leur intérêt.

Christophe Lafond, vice président Mgen.
Christophe Lafond, vice président Mgen.

Christophe Lafond, vice président Mgen.

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
Christophe Lafond, vice président Mgen.

Bonjour à toutes et à tous,

Un certain nombre d’entre vous, issus de la MGET, se sont manifestés sur le caractère obligatoire des contrats dépendance 5643J et 0263L, et sur l’évolution sensible de leur tarification.
Pour mémoire, les adhérents MGET ont conservé les 4 contrats dépendances qu’ils avaient à la MGET lors de la fusion avec la MGEN :
Deux contrats en inclusion obligatoire avec l’offre MSP : le contrat N°5643 J issu de l’offre MOI et le contrat N° 0263 L, qui sont issus de l’offre RSP, et qui restent obligatoires pour les adhérents. Ils ne peuvent les résilier qu’en démissionnant de l’offre MSP. Ces deux contrats sont en effet indissociables de la garantie frais de santé. Cette problématique a bien été identifiée et nous entendons les souhaits que vous exprimez. Nous sommes à la recherche de solutions satisfaisantes sans remettre en cause l'équilibre de ces offres.
Deux contrats, N°6065 S et N°995 G, qui sont des contrats en offres additionnelles aux précédents contrats et dont la particularité est de doubler les montants d’indemnisation. Les adhérents peuvent les résilier sans démissionner de l’offre MSP.
Concernant la tarification, son évolution est le résultat mécanique de la vie d’un contrat dit « fermé » à la souscription. Ce sont des considérations assurantielles, mais qui s’imposent à tous les opérateurs. Un contrat « fermé », comme le N°5643 J et le N° 0263 L, n’est pas régénéré par de nouveaux souscripteurs. L’avancée en âge des détenteurs de ces contrats, facteur d’augmentation du risque, l’augmentation de la durée de vie des personnes en situation de dépendance, et donc bénéficiaires des prestations dépendance, pèse sur le provisionnement et la tarification. Une tarification qui, il est vrai, n’est pas anodine pour tous, mais qui permet à ces contrats d’exister et de subvenir aux besoins de celles et ceux qui en bénéficient.
Il y a en effet un intérêt certain à maintenir la couverture dépendance de MGEN.
Avec l’offre MGET, les adhérents de la mutuelle disposaient d'une garantie dépendance incluse qui leur permettait d'être mieux accompagnés en cas de dépendance et ainsi de les aider à soulager leurs proches, souvent amenés à prendre en charge le parent qui a perdu son autonomie.
La MGEN a permis de maintenir leur niveau renforcé de prestations dépendance, en conservant leur garantie issue de la MGET.
Face au coût important de la dépendance, et souvent difficilement supportable malgré les aides sociales existantes, le dispositif élaboré par MGET et MGEN permet aux adhérents issus de la MGET de bénéficier d’une rente mensuelle au 1er janvier 2018 égale à 527,79 € pour la garantie hospitalisation, et 262,71 € pour la garantie soins à domicile. Lorsque l’Assuré a souscrit la garantie complémentaire facultative, ces prestations sont doublées.
Enfin, l’année 2019 verra arriver le sujet « Dépendance » sur le devant de la scène médiatique ; le gouvernement a annoncé dès le mois de janvier l’ouverture d’un chantier, une concertation, une proposition de loi etc.. La mutualité française prépare son positionnement.
Nous aurons sans doute l’occasion d’échanger à nouveau sur ces questions, dans ce cadre-là.
Christophe Lafond.

Odile
Odile

Odile

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
Odile

Merci Monsieur Christophe Lafond de nous avoir donné des réponses fiables à nos interrogations et d'avoir écouté nos doléances sur ces cotisations Alptis qui ne cessent d'augmenter dans des proportions faramineuses et surtout sans explications chiffrées! Espérons que la proposition de loi fera avancer les choses en notre faveur et que nous ne dépendrons plus de cette société privée.
Je ne comprends toujours pas pourquoi nous ne pouvons accéder à nos données personnelles sur leur site d'internet alors que nous avons un identifiant !
Si déjà la MGEN s'occupe réellement du problème, espérons que nous aurons des informations rapidement.
Bonne journée

dom
dom

dom

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
dom

Bonjour,
Moi personnellement je n'ai jamais eu le contrat en main, je n'ai que la notice d'information relative au contrat d'assurance collective en cas de dépendance n° 5643j.
Il y a 19 articles dont l'article 16:
l'assurance est consentie moyennant le paiement d'une cotisation forfaitaire annuelle pour la garantie de base et la garantie complémentaire, indexée sur l'évolution du point de l'indice de la fonction publique .
C'est très clair les garanties et cotisations evoluent par rapport au point d'indice. Or le point d'indice a augmenté de 1.2% depuis 2010, donc les augmentations de Alptis sont caduques .
Quand je vois ce qu'a écris le vice président :
Concernant la tarification, son évolution est le résultat mécanique de la vie d’un contrat dit « fermé » à la souscription. Ce sont des considérations assurantielles, mais qui s’imposent à tous les opérateurs. Un contrat « fermé », comme le N°5643 J et le N° 0263 L, n’est pas régénéré par de nouveaux souscripteurs. L’avancée en âge des détenteurs de ces contrats, facteur d’augmentation du risque, l’augmentation de la durée de vie des personnes en situation de dépendance, et donc bénéficiaires des prestations dépendance, pèse sur le provisionnement et la tarification. Une tarification qui, il est vrai, n’est pas anodine pour tous, mais qui permet à ces contrats d’exister et de subvenir aux besoins de celles et ceux qui en bénéficient.
Je ne sais pas d'ou ça sort , sur la notice il n'y a rien qui indique que Alptis puisse augmenter les cotisations autrement que l'évolution du pont d'indice.
En tout cas moi je cesse de payer et si il faut quitter la mgen et bien j'irais ailleurs.
J'espère que les actions de groupe évolueront , que l'on puisse se regrouper et intenter une action de groupe avec un avocat