3 commentaires

Bonjour Frevellat,
Avez-vous essayé de passer par votre espace personnel pour éventuellement avoir ce type de renseignements. En effet, via votre espace personnel, Sur le bandeau supérieur, vous avez la possibilité d’envoyer un message pour obtenir une réponse précise à cette question. De même, si vous le souhaitez, vous pouvez aussi passer par nos collègues du forum MGEN et Vous qui sont plus spécialisés dans ce genre de question.
Je suis désolé de ne pouvoir mieux vous renseigner car cette question est d’ordre technique et je n’en ai pas la réponse.
Très cordialement.

frevellat
frevellat

frevellat

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
frevellat

Bonjour,
J’ai posé la question comme vous me le conseillez et merci.
D’une façon générale je voulais vous signaler la très très grande difficulté des adhérents à obtenir des informations sur le montant de l’A.I. . Je réponds à beaucoup sur des forums Internet et tous disent la même chose. Je l’ai vécu moi même : impossible d’obtenir une réponse d’un conseiller, on vous dit « attendez d’être en retraite pour invalidité et vous déposerez un dossier, je ne peux rien vous dire ». Avec le désagréable sentiment de passer pour quelqu’un qui cherche à toucher de l’argent sans travailler, bref une profiteuse ou une feignante. Comme si on ne préférait pas continuer à travailler avec notre salaire ! Vos conseillers se rendent ils compte de la perte de revenus qu’on peut subir ? Moi je touche 960€ de retraite , agrégée 9o échelon, 18 ans d’ancienneté seulement hélas . La MGEN me verse 847€ heureusement. Mais si j’avais pu continuer ma carrière normalement, je gagnerais autour de 4000€ nets, voire plus avec des HSA. J’ai perdu la moitié de mon revenu. Est il anormal de demander une estimation, même approximative, de ce qu’on va toucher pour atténuer un peu nos angoisses ? Imaginez vous les gens seuls avec des enfants à charge dans cette situation ? De plus, le niveau de prévoyance garanti dans les grandes entreprises privées est largement supérieur : 80 à 90% du salaire jusqu’à la retraite (lorsque j’en parle à des amis ex cadres en invalidité , ils sont très étonnés du faible niveau de garantie, je leur réponds que les fonctionnaires sont des privilégiés, c’est bien connu ! ). Vos conseillers ne semblent pas formés à cette question visiblement.
Merci en tout cas d’avoir pris la peine de me répondre,
Cordialement

Françoise Revellat

Bonjour Françoise,
Je vous remercie pour vous être livrée ainsi à tous sur ce forum. Vos remarques personnelles sont pour autant, très certainement partagées par d'autres adhérents. La mutuelle ne peut sans doute pas toujours être à la hauteur des assurances privées dans le cas que vous évoquez.
Cependant, je pense que nos salariés sont formés pour entendre ces remarques. Il se peut toutefois que des cas isolés n'aient pas le temps ou les bons mots pour répondre à ce type de demande. Les relations téléphoniques peuvent parfois s'avérer difficiles et déboucher sur un mauvais ressenti.
Par contre, moi-même comme tous les militants MGEN sommes très attachés à cette prévoyance et à la l'action sociale. Nous avons déjà évoqué sur le forum cet aspect, ce volet mutuel qui permet à des adhérents vivant des situations difficiles de pouvoir être financièrement aidés. Il ne faut pas oublier non plus, mais cela ne concerne que les actifs, qu'à travers le réseau PAS (Prévention Aide et Suivi des personnels en difficulté), chaque section départementale MGEN permet à un adhérent d'obtenir gratuitement jusqu'à 3 consultations avec un psychologue du travail que nous rémunérons. Ces rendez-vus concernent autant les difficultés liées à l'exercice du métier que des problèmes personnels qui malheureusement impactent la cellule familiale et la vie au travail.
En tous cas, sachez que j'aurais toujours grand plaisir à échanger avec les adhérents sur ce forum car nous devons voir la réalité en face et améliorer les choses.
Bonne journée !