2 commentaires

Bonjour Jackie,
Thierry Beaudet, Président de la FNMF (Mutualité Française) a effectivement annoncé que les mutuelles adhérentes de la FNMF avaient été sollicitées pour ne pas être déraisonnables dans le coût des cotisations 2019 et faire preuve de bienveillance eu égard au contexte politique intérieur français.
Pour autant, le gouvernement se désengage de plus en plus de la politique de protection sociale en se reportant sur les mutuelles pour compenser ce retrait.
Le modèle économique de l'entreprise MGEN est identique à celui de toutes les structures de l'Economie Sociale et Solidaire. Pour être viable, il doit tendre vers un équilibre entre ce qu'il perçoit sous forme de cotisations (=les recettes) et ce qu'il distribue sous forme de prestations et de services.
Pour des raisons complexes liées à notre pyramide des âges d'adhérents, aux taxes très fortes subies par le monde mutualiste et à l'explosion des dépenses de santé, il a été voté en juillet dernier, lors de l'Assemblée générale MGEN de Paris, une augmentation des cotisations de nos offres. L'augmentation que vous avancez est celle qui est appliquée sur le pourcentage existant et non sur la somme de votre cotisation.
C'est malheureusement l'un des moyens de stabiliser un modèle qui doit forcément évoluer mais ce n'est pas le seul car, dans le même temps, MGEN réduit ses coûts de gestion et de fonctionnement par une politique rigoureuse.
Très cordialement.

Jackie
Jackie

Jackie

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
Jackie

Bonjour Monsieur,

Merci pour vos explications. Mais, l'augmentation que j'avance est bien de 5.6 % sur la somme des cotisations 2019.

Cordialement.
Thierry Beaudet, Président de la FNMF (Mutualité Française) a effectivement annoncé que les mutuelles adhérentes de la FNMF avaient été sollicitées pour ne pas être déraisonnables dans le coût des cotisations 2019 et faire preuve de bienveillance eu égard au contexte politique intérieur français.
Pour autant, le gouvernement se désengage de plus en plus de la politique de protection sociale en se reportant sur les mutuelles pour compenser ce retrait.
Le modèle économique de l'entreprise MGEN est identique à celui de toutes les structures de l'Economie Sociale et Solidaire. Pour être viable, il doit tendre vers un équilibre entre ce qu'il perçoit sous forme de cotisations (=les recettes) et ce qu'il distribue sous forme de prestations et de services.
Pour des raisons complexes liées à notre pyramide des âges d'adhérents, aux taxes très fortes subies par le monde mutualiste et à l'explosion des dépenses de santé, il a été voté en juillet dernier, lors de l'Assemblée générale MGEN de Paris, une augmentation des cotisations de nos offres. L'augmentation que vous avancez est celle qui est appliquée sur le pourcentage existant et non sur la somme de votre cotisation.
C'est malheureusement l'un des moyens de stabiliser un modèle qui doit forcément évoluer mais ce n'est pas le seul car, dans le même temps, MGEN réduit ses coûts de gestion et de fonctionnement par une politique rigoureuse.
Très cordialement.