A l'attention des utilisateurs du forum

A partir du 17 avril 2019, vous devrez utiliser un compte MGEN Connect pour vous connecter au forum.

Vous n’avez pas encore de compte MGEN Connect ?

Créez-en un dès à présent >


Vous souhaitez poster un message pour la 1ère fois sur le forum ?

Les inscriptions au forum sont fermées, pour cause de maintenance, jusqu’au 17 avril inclus.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

Vous souhaitez poster un message pour la 1ère fois sur le forum ?

Les inscriptions au forum sont fermées, pour cause de maintenance, jusqu’au 17 avril inclus.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

Les connexions au forum se font désormais grâce à votre compte MGEN Connect.

Si vous n’avez toujours pas créé de compte MGEN Connect, cliquez ici

4 commentaires

Remy
Remy

Remy

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
Remy

Bonjour,
N'hésitez pas à consulter une association de consommateurs près de votre domicile.
https://www.quechoisir.org/un-litige/dpt.php
https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Partenaires-283
Voir s'il n'y a pas un médiateur des assurances.
Ce sont des exemples comme vous de tracasserie administrative qui font que beaucoup de sociétaires en ont marre de la M.G.E.N. et songent à la quitter. Beaucoup de soignants et beaucoup de soignés ont une mauvaise opinion de la M.G.E.N., qui n'a comme solution que de dépenser nos cotisations en faisant de la publicité à la TV.

Bonjour Bruno,
J'ai lu avec attention votre post: il n'y a qu'une seule MGEN et comme dans de nombreuses autres entreprises des entités différentes avec des fonctions précises sont au service de leurs usagers.
Ainsi les centres de gestion assurent le traitement des demandes de nos assurés et adhérents pour le régime obligatoire (sécurité sociale) et le régime complémentaire (offres MGEN), les centres d'appels assurent l'accueil téléphonique et courriel et les Centres de services (Sections départementales et Espaces Mutuels) reçoivent les adhérents et instruisent certains dossiers spécifiques MGEN. Tous ces centres ont des outils partagés par lesquels ils communiquent au quotidien au service de nos assurés et adhérents.
C'est ainsi que l'on a pu vous renseigner lors de votre visite de la bonne prise en compte de votre demande.
Les conditions de résiliation sont écrites dans les alinéa 1 et 2 de l'article 12 de la section 2 du chapitre 2 du titre 1 de nos statuts que vous pouvez obtenir sur demande dans tous nos Centres de Services.
Beaucoup d'organismes s'en tiennent à l'alinéa 1 "démission au 1er janvier": la couverture est annuelle reconduite tacitement et résiliable au 1er janvier de l'année qui suit sur réception d'un lettre recommandée avec accusé de réception au plus tard au 31 octobre conformément à la loi Chatel.
MGEN a prévu l'alinéa 2 "démission en cours d'année" qui donne la possibilité mettre fin à son adhésion en cours d'année et donc sans attendre la fin de l'année civile, selon la procédure que vous a indiqué notre conseiller au Centre d'appel.
Dans l'application de ses statuts, MGEN est respectueuse du droit de chacun et notre objectif reste de simplifier la vie de nos assurés et adhérents, y compris dans une démarche de résiliation.
Avec mes cordiales salutations mutualistes,

bruno G
bruno G

bruno G

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
bruno G

Bonjour Francois,

Tout d'abord merci pour cette réponse structurée, je n'ai évidemment jamais mis en doute le fait qu'il y ait des outils partagés à la MGEN, bien au contraire. Ce qu'il faut bien comprendre ici, c’est que les réponses qui m’ont été apportées par le centre d’appel de la MGEN pour obtenir une simple lettre de confirmation évoquent plutôt des limites de ses outils que j’ai du mal à comprendre. Ce qui est d’ailleurs, à l’origine du titre de mon post « résiliation compliquée : la Mgen se moque de moi ».
En effet, à une époque où la majorité des entreprises solutionnent rapidement les demandes des clients ou usagers grâce à ses outils partagés dont vous parlez, la MGEN m’indique qu’elle ne peut pas m’adresser un courrier de confirmation de résiliation car c’est le centre de gestion qui s’en occupe. De plus, le centre d’appel m’a indiqué que celui-ci ne répond pas aux mails envoyés.
Par ailleurs, ici, les interlocuteurs m'ont affirmé que le seul moyen qu'ils possédaient pour contacter le centre de gestion et résoudre mon problème était le mail (ils n'ont pas manifesté un enthousiasme aussi positif sur l'efficacité des outils partagés mais m'ont plutôt fait ressentir leurs limites).
Enfin, ce qui m'a encore plus désappointé c'est que le centre d'appel m'ait dit que continuer à demander au centre de gestion de résoudre mon problème , c’était suralimenter mes réclamations en cours, sous entendant ici que cela ne servirait probablement à rien puisque cela avait été fait.
En outre, sur le deuxième point de votre réponse et le délai de la MGEN sur la résiliation, je le concède, mais ce n’était évidemment pas le sujet. En effet, en cela, je crois au contraire que cela est une bonne chose, qui devance un peu le projet de loi en cours. En effet, cela va, comme vous le savez, dans le sens du projet de loi déposé à l'assemblée nationale le 6 février2019, donc récemment et qui vise à supprimer complètement cette notion de délai de résiliation après la première année pour l’ensemble des mutuelles complémentaires.
Comprenez bien Francois, que ce que je souhaite ici, ce n’est pas critiquer la MGEN, que je considère bien au contraire, mais obtenir que ce que l’on m’ait dit soit fait en ce qui concerne la résiliation, simplement pour justement comme vous l’indiquez que la MGEN soit respectueuse du droit de chacun.
Bien cordialement,

fanny
fanny

fanny

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
fanny

Bonjour,

Suite à mon courrier de résiliation, recommandé AR, j'ai reçu un mail d'employé de la MGEN m'indiquant que mon contrat de mutuelle complémentaire sera résilié le 1 novembre 2018.

Or, je suis prélevée sur mon salaire depuis novembre. (Le rectorat n'a pas non réagi à mes courriers avant la mise en demeure de faire cesser les prélèvements.)

Mes mails envoyés sur mon espace personnel MGEN et mes appels depuis le 17 décembre, restent sans effet : mes cotisations continuent à être prélevées et un appel à cotisations court pour 2019 ! Mon courrier recommandé AR du 21 janvier, idem. Mes appels en février, idem ! Le médiateur de le MGEN me répond que je n'ai pas épuisé tous les recours.

Sur les conseils de l'association UFC Que Choisir, j'ai saisi le tribunal d'instance. C'est seulement à ce moment-là que la MGEN a réagi.

Fanny