A l'attention des utilisateurs du forum

A partir du 22 mai 2019, vous devrez utiliser un compte MGEN Connect pour vous connecter au forum.

Vous n’avez pas encore de compte MGEN Connect ?

Créez-en un dès à présent >


Vous souhaitez poster un message pour la 1ère fois sur le forum ?

Les inscriptions au forum sont fermées, pour cause de maintenance, jusqu’au 22 mai inclus.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

Les connexions au forum sont temporairement bloquées aujourd’hui, pour cause de maintenance.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

Les connexions au forum se font désormais grâce à votre compte MGEN Connect.

Si vous n’avez toujours pas créé de compte MGEN Connect, cliquez ici

Cette discussion est archivée, les contributions sont neutralisées. 

1 commentaire

Gilles, Président de la section MGEN du Morbihan
Gilles, Président de la section MGEN du Morbihan

Gilles, Président de la section MGEN du Morbihan

Niveau
0
Score
34
Equipe
Custom field 1
Gilles, Président de la section MGEN du Morbihan

Bonjour Laurent,
Le résumé est complet et je ne ferai ici qu'une courte réponse - réflexion pour contribuer au débat.
Je suis tout a fait d'accord sur l'inquiétude liée à la perte de solidarité. Je pense que la seule solution envisageable en l'état et qui prend en compte tous les paramètres qui sont évoqués ci-dessus est effectivement une contribution large de tous au bénéfice de cet inévitable vieillissement de la population française et surtout d'un reste à charge (RAC) de l'assuré mutualiste de plus en plus conséquent.
Par contre, je suis aussi persuadé que l'Etat doit contribuer très majoritairement à ce RAC car ce n'est pas aux mutuelles de payer l'addition. On sait tous comment cela se termine par une augmentation mathématique des cotisations...
Il existe des capitaux à mobiliser. On se doit d'être audacieux et imaginatif !