A l'attention des utilisateurs du forum

A partir du 22 mai 2019, vous devrez utiliser un compte MGEN Connect pour vous connecter au forum.

Vous n’avez pas encore de compte MGEN Connect ?

Créez-en un dès à présent >


Vous souhaitez poster un message pour la 1ère fois sur le forum ?

Les inscriptions au forum sont fermées, pour cause de maintenance, jusqu’au 22 mai inclus.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

Les connexions au forum sont temporairement bloquées aujourd’hui, pour cause de maintenance.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

Les connexions au forum se font désormais grâce à votre compte MGEN Connect.

Si vous n’avez toujours pas créé de compte MGEN Connect, cliquez ici

« Nous vous informons que « Nous MGEN » est suspendu à compter de ce jour.
Nous tenions à remercier les contributeurs qui l’ont alimenté avec conviction.
Cependant sa faible fréquentation nous a amené à engager une réflexion sur de nouvelles modalités de partage avec vous.
« MGEN et Vous » reste bien entendu actif. Vous pouvez continuer à y solliciter nos experts opérationnels concernant le traitement de vos questions liées à votre couverture en Sécurité sociale et en complémentaire santé, prévoyance, services. »

9 commentaires

Imer
Imer

Imer

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
Imer

Bonjour,

Pas facile d'obtenir une clarification concernant cette suppression par notre mutuelle.

J'espérais rencontrer sur ce forum des participants à l'AG de 2019 qui auraient pu nous fournir quelques indices mais visiblement personne n'a de réponse ou vu la période compliquée il faut encore attendre ... ou trouver une autre source.

Ce n'est pas Valeurs Mutualistes N°319 que nous venons de recevoir qui présente la réponse souhaitée. Si on y trouve bien des titres "Vous proposer des services et de l’assistance qui font la différence" , "De l’assistance et des services, en plus !", il n'y a pas la moindre ligne sur la suppression de la participation pour l'aide à domicile en cas de dépendance totale. Cette suppression serait-elle anecdotique ?

"La solidarité mutualiste, c’est d’être aux côtés des plus vulnérables" viennent de nous écrire nos principaux dirigeants. Comment ne pas partagez cet objectif? Mais il n'est pas interdit de s'interroger devant certaines décisions de notre mutuelle qui semblent aller dans le sens opposé. Surtout quand ces décisions ne nous sont pas expliquées ou même pire quand on a l'impression que l'on nous masque cette nécessaire justification. Mais je me trompe certainement!

Bien cordialement.

Bonjour Imer,
Je ne suis pas un spécialiste de l'action sociale MGEN mais je vous mets en pièce jointe un dépliant officiel MGEN qui vous permettra de connaître certains points que vous ignorez. Je peux aussi vous dire sans pouvoir hélas entrer dans les explications techniques, que l'AG 2019 a voté un changement notable du SAD (Services à Domicile) mais que ce dernier engage plus de moyens financiers pour notre mutuelle donc plus d'adhérents possiblement aidés et qu'il est remanié de telle sorte que les démarches administratives en soient facilitées.
Je pourrais, une fois cette crise Covid19 et ce confinement terminés, vous donner davantage de précisions. Je vais cependant essayer d'en avoir à distance avec une collègue dès que je peux...
Très cordialement.

Imer
Imer

Imer

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
Imer

Bonjour et merci Gilles pour votre réponse.

Je n'évoque pas l'action sociale MGEN mais la prestation "Aide à domicile - Dépendance totale" qui, en 2019, est décrite par l'article 5 du Chapitre 1 Prestations du règlement de FILIA MGEN (Statuts et règlement 2019 page 118). Si on regarde les statuts et règlement 2020 ce service "d’aide à domicile - Dépendance totale" n'existe plus.

On aurait pu penser en effet qu'elle soit remplacée par le SAD Action Sociale MGEN présenté dans le document que vous m'avez joint mais il faut remarquer que le forfait maximum annuel est réduit de 240h à 90h maximum et que l'attribution se fait maintenant sous conditions de ressources (quotient familial <16000€). On ne peut absolument pas parler d'un "dispositif amélioré pour vous accompagner lors d'un aléa de la vie ou d'une situation de fragilité".

Bien cordialement.

Bonjour Imer,
Je sais que ce quotient familial <16000 pose question mais les dossiers sont quand même instruits en commission Action sociale. J'ai demandé des explications et je reviendrai vers vous dès que je les aurais obtenues...
Très cordialement.

Bonjour Imer,
Je vous apporte des renseignements supplémentaires sur les SAD MGEN tels qu'ils sont organisés depuis le 1er janvier 2020. Je vous apporterai d'autres éléments qui pourraient vous être utiles par la suite dès que j'aurais pu faire une compilation claire et compréhensible.
Bonne journée.
Très cordialement.

Imer
Imer

Imer

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
Imer

Merci Gilles pour vos réponses. J'apprécie beaucoup que vous ne m'ayez pas oublié et comment ne pas partager l'objectif prioritaire de la MGEN que vous citez: " aider réellement les adhérents qui sont en situation de fragilité avérée ".

Malheureusement, j'ai toujours quelques difficultés à comprendre que pour atteindre cet objectif il faille procéder à la suppression de la prestation pour l'aide à domicile en cas de dépendance totale.

  • Mieux répondre aux besoins des adhérents en combinant efficience, simplicité, lisibilité: on ne peut qu'être pour !
  • Redonner de la valeur au dispositif en apportant une meilleure visibilité sur les prestations perçues par l'adhérent:
  • de 2010 à 2019: Une personne dépendante qui utilise les services d'une aide à domicile 20h/mois (moins d'1h par jour) peut recevoir de la MGEN 8€ par heure, soit 160€ par mois, soit 1920€ par an.
  • En 2020: Pour le même service elle reçoit 0 € si son quotient familial est > à 16000 € annuel. Si le quotient familial est < à 16000€ annuel elle perçoit 10 € par heure avec 90h maximum par an soit un montant annuel de 900 €.

Difficile avec ces chiffres d'écrire qu'on redonne de la valeur au dispositif !!!

  • En tant qu'adhérent, je me permets d'ajouter une petite visibilité sur les cotisations versées:

Comme probablement de très nombreux adhérents MGEN (dont peut-être vous ?), j'ai et nous avons cotisé pendant 10 ans (2010 à 2019) pour cette prestation "Aide à domicile - Dépendance totale" qui se trouve brusquement supprimée en 2020 sans que nous en soyons clairement informé. Je trouve que c'est un peu trop facile et injuste: quand on adhère, un délai de 3 ans est nécessaire avant de prétendre à la prestation.

De plus, notre cotisation n'a pas été adaptée. En effet en 2020 la part de notre cotisation affectée à MGEN Filia (qui gérait cette garantie entre 2010 et 2019) reste identique à celle de 2019 bien que les garanties proposées dans ce cadre ont considérablement fondu. Est-ce logique ?

Sur ce coup, j'ai un peu le sentiment d'avoir été floué et comme disait la grand-mère de .... "Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup" !

Le plus simple c'est de ne pas devenir dépendant!

Notre mutuelle s'honorerait de rétablir cette prestation aidant au maintien à domicile qui fait toutes ses preuves dans la période compliquée que nous vivons actuellement.

Bien cordialement,

Bonjour Imer,
Je tiens juste à vous repréciser qu'il ne faut pas, en réalité tenir compte de cette fourchette > ou < à 16 000€. Nous étudions chaque mois des demandes d'aide pour des adhérents qui ont des revenus > 16 000€.
Même si les calculs que vous faites démontrent une baisse financière de l'aide octroyée par rapport au nouveau SAD, il ne faut mettre de côté le fait que l'action sociale est plus vaste que ce SAD et que MGEN aide énormément ses adhérents les plus en difficulté.
Ces derniers nous remercient d'ailleurs régulièrement en nous écrivant des courriers très touchants.
Au final en 2019, c'est 32 millions € qui ont été versés en action sociale...
Très cordialement.

Imer
Imer

Imer

Niveau
0
Score
0
Custom field 1
Imer

Bonsoir,

Voila maintenant un mois que j'ai ouvert ce fil. Dommage que seulement 2 adhérents se soient exprimés sur ce sujet !

Conscient que défendre la MGEN sur ce coup là n'était pas un exercice facile, je remercie Gilles de s'être confronté à l'exercice même si les objectifs et la philosophie qu'il a évoqués sont loin de m'avoir convaincu et si je ne partage pas ses conclusions. Pour notre mutuelle l'aide sociale c'est nécessaire et c'est tout à son honneur: elle doit être présente et active pour pallier à des situations compliquées ou imprévues mais elle ne doit pas venir compenser partiellement des suppressions de prestations qui ont du sens.... sinon il ne faut pas être surpris qu'elle explose... avant de devenir très rapidement ingérable!

Il faut également être bien conscient que la dépendance totale ne touche pas que le 4ème âge. Il y a aussi les accidents de la vie, les maladies évolutives pour lesquelles malgré de nombreuses années de recherche nos chercheurs et soignants n'ont pas encore trouvé de remèdes... Les aléas de la vie entraînent des situations de fragilités à tout âge.

Le maintien à domicile a encore démontré tout son intérêt ces dernières semaines, sachons le défendre et l'encourager. Dans la durée et pour éviter l'épuisement, il nécessite de plus en plus l'emploi d'aides à domicile qualifiées. Ne laissons pas des préoccupations financières de court terme l'affaiblir.

Si la suppression d'une prestation devenue obsolète doit avoir lieu il faut au préalable clairement la justifier, l'expliquer et ne pas rayer d'un coup de crayon des années de cotisations. C'est indispensable si on souhaite confiance et respect mutuels.

Je conclurai en disant que nos administrateurs ont toujours la possibilité, lors de l'Assemblée Générale 2020, de rétablir cette prestation et alors nous pourrions tous nous retrouver derrière notre mutuelle MGEN pour s’enorgueillir d'afficher "La solidarité mutualiste, c’est d’être aux côtés des plus vulnérables" sans que cela porte à confusion.

Comme l'a dit dernièrement notre Président, il faut admettre “ses failles, ses insuffisances”, savoir se "réinventer" et “bâtir une stratégie du temps long” pour "espérer des jours meilleurs".

Merci pour votre attention et bien cordialement.